Institut de l'économie circulaire en France

L’Institut de l’économie circulaire, fondé par la Poste, la Fondation Hulot ou encore Gaz réseau distribution France, a été lancé mercredi à Paris pour promouvoir un système alternatif à l’actuel “extraire-fabriquer-consommer-jeter” et élaborer une proposition de loi d’ici 2017.Notre système “va dans le mur. Il faudrait 30 planètes pour continuer à consommer comme on le fait”, a déclaré à la presse la “marraine” de l’Institut, la réalisatrice Coline Serreau, auteur en 2010 d’un documentaire “Solutions locales pour un désordre global”
Fondé par GRDF, Ecofolio, La Poste, Federec, FNH, le syndicat français de l’Industrie cimentière, Euromed Management et Kedge Business School, cet Institut entend promouvoir une autre économie, inspirée des écosystèmes naturels, où les déchets des uns sont les ressources des autres: en revenant à la terre, ou en étant réutilisés pour fabriquer d’autres produits.
Ce système serait “plus robuste, moins soumis aux aléas extérieurs, plus créateur d’emplois”, a assuré le président de l’Institut, et député Europe-Ecologie-Les-Verts des Bouches-du-Rhône, François-Michel Lambert.
L’Institut, qui comprend près d’une soixantaine de structures et personnalités comme la sénatrice UDI et ex-secrétaire d’Etat à l’Ecologie Chantal Jouanno, entend produire un livre blanc sur l’économie circulaire d’ici deux ans et faire voter une loi sur ce dossier d’ici 2017.
Lire la suite…