Immobilier Serbie : Belgrade la Dubai des Balkans

A en croire le gouvernement serbe et l’investisseur émirati Mohammed Al-Abbar, un nouveau quartier à l’allure futuriste naîtra d’ici à 2019 au cœur de la capitale serbe, sur la rive droite de la Save. Mais le manque de transparence du projet suscite l’indignation. Le projet a été baptisé “Belgrade sur l’eau”. Il prévoit la construction d’un nouveau quartier d’affaires qui s’étendra sur près de 2 millions de mètres carrés (utilisables, y compris en hauteur). D’après l’hebdomadaire Vreme, il comprendra “des appartements et des locaux de luxe, des centres commerciaux, des hôtels, une tour d’une hauteur de 200 mètres – la plus haute des Balkans –, et des ‘Champs Elysées’ serbes qui suivront le tracé de l’ancienne voie ferrée”.

Al-Abbar se serait engagé à investir 3,1 milliards d’euros dans le projet qui a été confié à sa société Eagle Hills, et la Serbie à défricher le terrain. Le coût total de l’opération immobilière n’est pas divulgué. Ce n’est pas la seule zone d’ombre de ce méga projet qui a manqué de transparence dès son début en 2012. Sous le titre “Belgrade en eau trouble”, Vreme affirme que “le projet immobilier ne respecte pas la loi en matière de changements importants du plan d’urbanisme”. L’hebdomadaire ajoute : “On ne sait pas non plus comment certaines entreprises du BTP ont obtenu les chantiers, ni qui finance la campagne de promotion du projet.”
Lire la suite sur courrierinternational.com …