Immobilier: Les avantages du Qatar en France

IMMOBILIER – La rapporteure au Budget voit d’un mauvais œil les avantages dont profitent les Qataris en France. Valérie Rabault (PS) a déposé un amendement au projet de loi de Finances pour 2015, qui prévoit la remise par Bercy d’un rapport relatif aux avantages fiscaux accordés à certains Etats, dont le Qatar. On ne parle pas encore d’annulation de ces spécificités, mais la majorité déclare ainsi s’y intéresser. Le texte est d’ailleurs surnommé “amendement Qatar” par plusieurs commissaires, même si le nom de l’Etat n’y est pas cité.

La convention fiscale permet au Qatar d’être exonéré d’impôt sur ses plus-values immobilières réalisées sur le sol français. Elle avait été conclue sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, ce qui a eu pour conséquence de faire exploser les investissements qataris dans la capitale. L’émirat s’est constitué un parc immobilier de plus de 6 milliards d’euros sur les 10 dernières années, expliquait Reuters en septembre 2013. Les biens concernés sont dans le résidentiel très haut de gamme et les sites commerciaux ou touristiques de prestige.

L’ancien émir du Qatar s’est ainsi porté acquéreur du célèbre showroom Citroën des Champs-Elysées mis en vente par PSA, qui, confronté à d’importantes difficultés financières, a cédé pour deux milliards d’actifs en 2012. Toujours sur les Champs, un proche de la famille a également acquis l’adresse de l’ancien Virgin Megastore pour 500 millions d’euros la même année, qui devrait être remplacé prochainement par les Galeries Lafayette.

Parmi les autres biens, on peut également citer l’Hôtel Lambert (voir la photo en haut de l’article), situé sur l’île Saint-Louis à Paris. Racheté 60 millions d’euros par le prince Abdullah Al-Thani, l’édifice a subi un grave incendie en 2013, braquant les projecteurs sur son propriétaire.

Lire la suite sur huffingtonpost…

Noter cet article