Humanitaire: Des étudiants qataris en Tunisie

tunisie-qatarUne trentaine d’étudiants qataris de l’Université de l’Atlantique nord (CNA-Q) se sont portés volontaires pour aider à des travaux de rénovation d’établissements scolaires dans le gouvernorat de Jendouba, dans le nord-ouest tunisien.
Selon le quotidien qatari en langue anglaise ”Gulf Times”, qui a rapporté cette information, le voyage de ces étudiants qataris a été organisé par «Reach Out To Asia» (Main tendue à l’Asie, Rota), la plus importante Ong qatarie, et sponsorisé par Vodafone Qatar. Il fait partie d’un accord conclu entre Rota et CNA-Q, en avril 2011, en association avec une organisation caritative tunisienne, et vise à promouvoir la coopération dans les domaines du développement de l’éducation et des services et à répondre aux besoins mutuels, «sur la base du respect, de l’indépendance et de l’égalité des parties engagées dans ces activités», selon les termes de cet accord.
Faire sortir les étudiants volontaires de leur confort
«Outre les avantages que tireront les communautés bénéficiaires de cette œuvre bénévole, l’opération aura également le mérite de faire sortir les étudiants volontaires de leur confort et les pousser à imaginer pour eux-mêmes un rôle plus important au sein de la société et dans le monde», déclare Dana Haidan, chef du département Responsabilité sociétale de Vodafone Qatar.

Le séjour tunisien des étudiants qataris, selon George Tavola, directeur du Programme Volontariat de Rota, «offrira aux volontaires l’opportunité de s’imprégner de la culture locale, de tirer profit de cette expérience et d’apprendre» sur la Tunisie.
En février 2011, Rota a lancé une initiative baptisée «Reach Out to Arabia» (Main tendue aux pays arabes) ciblant la région de l’Afrique du nord.
Candace Jesson, en charge de la coordination au département Education internationale de la CNA-Q, parle de «l’impatience des volontaires qataris d’être en Tunisie et de saisir cette opportunité extraordinaire de pouvoir changer positivement la vie des populations là-bas».
Un projet qui transformera l’avenir de plusieurs jeunes
Mohamed Abdullah Saleh, directeur des Programmes nationaux de la Rota, partage le même enthousiasme. Pour lui, «le groupe de volontaires de la Rota-CNA-Q aura la merveilleuse chance de participer à un projet qui transformera l’avenir de plusieurs jeunes personnes».
‘Gulf Times” ajoute que CNA-Q et Rota n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils comptent, tout d’abord, faire parler de leur premier partenariat en Tunisie et ensuite tenter d’associer d’autres parties à cette expérience.
A Kapitalis, nous en parlons car nous estimons que l’esprit volontaire de ces jeunes qataris est innocent et qu’ils sont sincèrement animés de bons sentiments. La publication de cette news, nous en sommes certains, ne manquera pas de faire plaisir à notre président de la République (heureusement) provisoire, lui qui est un farouche défenseur du Qatar en Tunisie – peut-être même plus que Rached Ghannouchi, qui a ses entrées au plus haut niveau à Doha.
Dans nos colonnes, nous évoquons le bon et le moins bon des relations qui nous lient à ce pays arabe frère. Si la ligne est droite, nous le disons. Et lorsqu’il y a déviation et intention nuisible, nous le disons aussi.
Par Marwan Chahla
Source: Kapitalis