France: Cet investissement immobilier aux rendements quasi assurés et à la douce fiscalité

En matière d’immobilier, on dit généralement qu’il faut acheter où l’on aimerait vivre. L’investissement dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ­ (ou Ehpad) ­ qui consiste à acheter une chambre dont on confiera la gestion à un exploitant est certainement l’exception qui confirme la règle. Car il s’agit bien là d’un investissement porteur, bien que personne n’ait véritablement envie d’y résider. Pourtant, les besoins sont bien réels, et avec l’augmentation de l’espérance de vie, ils ne feront qu’augmenter. En outre, les pouvoirs publics n’accordent qu’avec parcimonie les agréments pour la construction d’établissements.

D’où un investissement assez sûr : “Il n’y a pas de risque de suroffre comme cela pourrait être le cas avec d’autres types de résidences gérées telles que les résidences seniors ou de tourisme”, explique Julien Vrignaud, directeur associé du cabinet de gestion en patrimoine Euodia Finance et éditeur du site Ehpad.com. En plus d’être quasiment assurés, les loyers sont plutôt alléchants : les rendements se situent autour de 4,5 %, et plus encore pour les biens acquis sur le marché secondaire. Enfin pour ne rien gâcher, la fiscalité est attractive.

Trop beau pour être vrai ? Non. Mais des précautions s’imposent. Car dans la famille des résidences gérées, l’Ehpad est l’actif le plus difficile à transformer en résidence classique. Or, vous n’êtes jamais complètement à l’abri de la faillite d’un exploitant, ou du refus de l’Etat de renouveler l’agrément, si par exemple l’établissement n’était plus aux normes. D’où l’importance de bien choisir cet exploitant.

“Privilégiez les groupes qui gèrent beaucoup d’établissement et de lits, conseille Anthony Dupouy, fondateur du cabinet Actifs et Associés, spécialisé dans l’investissement immobilier, et du site Investirlmnp.fr. C’est un indicateur objectif et réel de la solidité de l’exploitant et de sa santé financ…

lire la suite sur votreargent.fr