Forum de la femme arabe à Dubaï

Mme Sarra Jarraya kanoun, ministre des Affaires de la femme, de la famille, de l’enfance et des personnes âgées, a conduit la délégation tunisienne au forum organisé à Dubai, les 21 et 22 octobre 2007 sur le thème: “La femme arabe: Un rôle social d’avant-garde”, organisé par la fondation “économie et affaires” et la revue “El Hasna”, sous le haut patronage de son altesse la princesse Heya Bent El Hussein, épouse de Cheikh Mohamed Ibn Rached Al Maktoum, vice- président de l’Etat des Emirats Arabes Unis, président du conseil des ministres et gouverneur de Dubai. A cette occasion, la ministre a rencontré La princesse Heya Bent El Hussein, qui a présidé l’ouverture de ce forum, et lui a transmis les salutations de Mme Leila Ben Ali, épouse du Président de la République, et ses voeux de succès pour les travaux de cette manifestation, ainsi que son soutien constant des efforts déployés à l’échelle arabe pour promouvoir les conditions de la femme. La princesse Heya Bent El Hussein a prié Mme Kanoun de transmettre ses sentiments de considération à Mme Leila Ben Ali, saluant son rôle dans la promotion des affaires de la femme et de la famille et rendant hommage à la politique avant-gardiste initiée par la Tunisie dans ce domaine. A l’occasion de ce forum, la ministre a passé en revue au cours d’une séance-débat sur le thème “la femme dans la vie publique”, l’approche de la Tunisie dans le domaine de la protection des droits de la femme. Mme Kanoun a mis en exergue le caractère avant-gardiste du code du statut personnel (CSP) promulgué, dès le milieu des années 50, affirmant l’importance des amendements introduits sur ce code au début des années 90, à la faveur de la volonté politique qui anime le Président Zine El Abidine Ben Ali et de sa conviction profonde en l’importance du rôle de la femme dans le processus de développement. La ministre a indiqué que ces amendements ont enrichi les acquis de la femme tunisienne et conforté sa place dans la société, en l’élevant du stade de l’égalité avec l’homme à celui du partenariat actif dans la gestion des affaires de la famille et dans l’impulsion du processus de développement socio-économique du pays. Dans le même contexte, elle a relevé l’importance de la présence de la femme tunisienne aux postes de responsabilité et de décision, mettant l’accent sur les responsabilités majeures qu’elle assume aux niveaux du gouvernement, de l’Administion des instances élues, de la diplomatie et au sein des structures de la société civile. La ministre a souligné que la Tunisie s’emploie, sous l’impulsion du Président Zine El Abidine Ben Ali, à améliorer la place de la femme et à renforcer sa présence dans les postes de décision et de responsabilité pour la porter à 30 pc à l’horizon 2009, conformément aux objectifs fixés dans le programme présidentiel “Pour la Tunisie de demain”. En marge de ce forum, Mme Kanoun s’est entretenue avec les présidentes des délégations arabes participant à cette manifestation régionale et examiné au cours de ces entretiens les moyens d’impulser la coopération et l’échange d’expériences entre la Tunisie et les différents pays arabes dans le domaine de la promotion de la situation de la femme et de la famille. InfoTunisie.com