Forum d’affaires Algérie-Italie

business-algerieLe forum s’est poursuivi, dans l’après-midi d’hier, sous forme de rencontres B2B entre entrepreneurs italiens et algériens afin d’examiner les différents domaines de partenariat dans les filières industrielles.

D’importants contrats de partenariat seront signés avec de grandes firmes italiennes dans les semaines à venir, selon le ministre du Développement  industriel et de la Promotion de l’investissement. Invoquant une obligation de confidentialité indispensable au stade actuel des négociations, Amara Benyounès, qui s’exprimait lors du Forum algéro-italien ouvert hier à Alger, n’a pas jugé opportun de divulguer les détails des accords qui seront signés prochainement ni les activités qu’ils devront englober.

Le ministre s’est contenté de dire que les investissements attendus sont susceptibles d’impulser une bonne dynamique à l’industrie. Lors de son allocution d’ouverture, M. Benyounès a estimé qu’il est indispensable que la règle des 51/49% de partage des actions régissant les investissements étrangers soit le socle de tous les partenariats engagés, soulignant qu’«en dehors de cette règle, le gouvernement est ouvert à toute proposition». Il souhaite aussi que les prochains investissements soient «productifs, assurent un management de qualité, un transfert de technologie et dépassent le volet  strictement commercial». Lire la suite sur El Watan