Fêtez l’Epiphanie avec une galette des Rois

Un peu d’histoire …

Longtemps, le 6 janvier (Epiphanie) fût plus important que le jour de Noël. Comme beaucoup de fêtes chrétiennes, la date de l’Epiphanie correspond à l’origine à une fête paienne. Autrefois, les Romains fêtaient les Saturnales. Ces fêtes duraient 7 jours et tout était autorisé. A cette occasion, les soldats tiraient au sort, grâce à une fève, un condamné à mort qui devenait “roi” le temps des réjouissances. Une fois les Saturnales achevées, la sentence était exécutée. On avait également pris l’habitude d’envoyer des gâteaux à ses amis. Sous l’ancien régime, on l’appela “gâteau des rois” car cela tombait en pleine période des redevances féodales et il était d’usage d’en offrir un à son seigneur. Puis le concordat de 1801 a fixé la date de l’épiphanie au 6 janvier. Le terme “épiphanie” est issu du grec et signifie “apparition”. Célébrée le 6 janvier, cette fête correspond à la présentation de Jésus enfant aux Rois Mages. La galette des rois, est une tradition typiquement française qui avait déjà cours au XIVe siècle. Elle était partagée en autant de portions que de convives, plus une. Cette portion supplémentaire, appelée “part du Bon Dieu” ou “part de la Vierge”, était destinée au premier pauvre qui se présenterait. galette des Rois

La recette

Pour 6 personnes – 2 pâtes feuilletées – 125 g de poudre d’amandes – 100 g de sucre glace – 2 oeufs – 100 g de beurre mou – quelques gouttes d’extrait d’amande amère, Amaretto ou de rhum – 1 jaune d’oeuf pour dorer – 1 fève Préparez la crème d’amande Dans un saladier, mélangez 100 g de beurre mou avec 100 g de sucre glace et 125 g de poudre d’amande. Lorsque le mélange est bien homogène, ajoutez 2 œufs l’un après l’autre, après les avoir bien incorporés à chaque fois. Parfumez avec quelques gouttes d’extrait d’amande amère ou d’Amaretto ou encore de rhum, et mélangez délicatement. Réservez la crème d’amande au réfrigérateur au moins une heure. galette des Rois Apprêtez la pâte Déroulez une pâte feuilletée toute prête sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. A l’aide d’un pinceau, humidifiez légèrement à l’eau les bords de la pâte (sur 2 cm de largeur environ) sans déborder vers l’extérieur. Cette opération permettra de faire adhérer la seconde pâte. galette des Rois Le garnissage A l’aide d’une maryse (spatule de cuisine en plastique), répartissez la crème d’amande au centre de la pâte. Laissez les bords humidifiés intacts. A savoir : Pour les amateurs de tradition, c’est LE moment de mettre la fève. Un conseil : placez-la directement sur la crème d’amande, mais plutôt dans le sens de la longueur. Vous éviterez ainsi de tomber dessus accidentellement en découpant vos parts de galette. galette des Rois Le chiquetage Déposez délicatement une seconde pâte feuilletée sur la première. Appuyez sur les bords de la galette avec les doigts pour qu’ils adhèrent bien, puis repliez-les vers l’intérieur jusqu’à la garniture pour bien enfermer cette dernière. Appuyez fermement de nouveau avec les doigts sur les bords, puis chiquetez-les en les entaillant avec la pointe d’un couteau. A savoir : Le chiquetage des bords d’une abaisse de pâte feuilletée lui permet de mieux gonfler lors de la cuisson. Placez-la au réfrigérateur pendant au moins une heure. galette des Rois La dorure Mélangez un œuf avec une cuillère à café de lait ou d’eau, puis badigeonnez-en le centre et les bords de la galette une première fois. Placez-la au réfrigérateur pendant 30 minutes, puis badigeonnez-la de nouveau. Cette double opération donnera une dorure très belle et uniforme à votre galette. A savoir : Attention à ne pas déborder sur les côtés de la galette en badigeonnant, car cela aurait pour effet d’empêcher la pâte feuilletée de monter. galette des Rois Dessinez et enfournez ! Faire préchauffer votre four à 240°C. Avec la pointe d’un couteau, dessinez des diagonales sur la galette, ou tout autre forme que vous souhaitez (épis, couronne, etc). Enfournez à 240°C pendant 10 minutes, puis baissez la température à 180°C pour les 20 dernières minutes de cuisson. A savoir : Le fait de baisser la température permettra de solidifier la pâte pour éviter qu’elle ne s’affaisse. galette des Rois La touche finale Dès que la galette est cuite, badigeonnez-la d’un sirop de sucre froid (5 cl d’eau portés à ébullition avec 50 g de sucre) pour lui donner un aspect bien brillant et appétissant. galette des Rois

Par La Rando Cuisine Dubai au Féminin