Fantastiques découvertes à Oman

oman archeologieUn ensemble exceptionnel d’armes en bronze de l’âge du fer de la péninsule arabique (900-600 av. J.-C. localement) a été, pour la première fois, mis au jour fin janvier dans la région d’Adam, au centre du sultanat d’Oman. Une découverte inédite de la Mission archéologique française dirigée par Guillaume Gernez, maître de conférence à Paris 1 Panthéon Sorbonne/Arscan/CNRS.

« C’est l’aboutissement d’une première campagne de deux mois de fouilles dans une région prospectée depuis 2007, zone isolée au pied d’un massif montagneux, charnière entre oasis et désert », témoigne le spécialiste d’archéologie orientale, auteur d’une thèse sur les armes en métal.

Ce butin se compose d’un premier lot d’armes miniatures en bronze, sans doute votives, une lance, un poignard dont la lame est en fer, et deux carquois intégralement en bronze – lanières inclues – remplis chacun de six flèches, dont le fût est un empennage de quatre plumes en cuivre. D’après leurs dimensions – 27 cm pour le carquois, et 35 cm pour les flèches – il s’agit de modèles réduits imitant les originaux en matière périssable. A vingt centimètres sous ces carquois, ont été

dégagés cinq haches de guerre et cinq poignards à pommeau en demi-lune et à lame allongée, triangulaire mais non tranchante, ainsi que cinq groupes d’une dizaine de flèches avec leurs arcs métalliques. Des objets comme sortis du moule et jamais finis qui n’avaient pas plus de fonction utilitaire que les armes du premier lot.
En savoir plus sur lemonde…