Faire entrer son animal de compagnie à Dubaï

dubai chienIl était une fois…..Nous….. Ça y est, notre décision est prise, nous acceptons le poste d’expatrié que l’on nous propose à Dubaï. Une nouvelle vie sous un soleil mouillé de poussière s’annonce. Notre entourage nous prophétise tantôt la découverte d’un paradis sur terre, tantôt l’enfer démoniaque d’une ville monstrueuse, champignon sortie de la terre stérile du désert.

« Les grandes personnes sont bien étranges parfois » devient notre leitmotiv, sorte de bouclier philosophique pour ne pas regretter notre choix et aussitôt de mander auprès des autorités compétentes quelles vont être les formalités à compléter pour que notre projet aboutisse. Commence alors le temps des petites tracasseries. Les explications fournies nous ébahissement pour prendre peu à peu la forme de l’abscons et du saugrenu. Les incohérences et contradictions de la loi sont soudainement placées sous le faisceau fulgurant de la réalité. Mais pas question de renoncer ! Dubaï, c’est une nouvelle maison, une nouvelle voiture, des nouveaux amis, de nouvelles découvertes….et comme à Noël au pied du sapin, nos yeux brillent d’excitation, nous trépignons et notre visage s’habille du sourire satisfait de celui qui sait son avenir placé sous de cléments augures. Alors que nous fantasmons sur notre très prochaine et fabuleuse nouvelle existence, nous apercevons Mambo le chien et Bosley le chat, les deux animaux si chers à nos cœurs, qui ont partagé nos joies et nos peines, nos amis pour la vie. Et LA question de se poser : quelle est la réglementation en vigueur pour que nos petits compagnons partagent à nos côtés cette nouvelle aventure. Quels sont les papiers nécessaires ? Comment vont-ils voyager ? Facile, croyons-nous.

Mais, oui, rappelons nous comme tout cela avait été facile quand j’étais partie aux Etats-Unis (aux lois pourtant avérées sourcilleuses et inflexibles), Bosley le Chat, passant la douane sans encombre, gentiment accueilli en cabine et confortablement lové dans son panier, la paupière dédoublée sur son œil endormi par le Vétranquille. J’avais payé 100€ et tout s’était bien passé, au départ comme à l’arrivé…à l’aller comme au retour. Cette fois ci, l’affaire se présente plus sensible à gérer. Les organismes que nous croyons compétents jouent à se renvoyer la balle et nous avons de moins en moins l’envie de rire. La grogne nous saisie, nous pestons alors que nos tentatives pour obtenir l’information se métamorphosent peu à peu en suppliques, implorations, prières et enfin, après avoir sollicité toutes les administrations qui soient, le verdict tombe qui s’applique à calligraphier sur notre ardoise le récit des multiples et complexes exigences à satisfaire et des documents à fournir.

Voici donc la liste des papiers à réunir, des actions à entreprendre, des organismes à contacter…..suivez moi pas à pas sur l’abrupt sentier qui vous procurera soulagement et sérénité….Il est si doux de savoir…..et c’est partie….

1 – Assurez-vous que votre vétérinaire est en possession du mandat sanitaire, reconnaissance administrative lui permettant d’intervenir pour le compte de l’Etat. La plupart des vétérinaire sont mandatés « sanitaire ».

2 – Sachez que votre animal de compagnie doit avoir plus de trois mois pour se voir accorder le droit de rentrer dans le pays.

3 – Il doit avoir un passeport. Ce passeport est délivré par votre vétérinaire. Ce document regroupe l’identification de l’animal et les informations nécessaires pour vérifier son statut vis à vis de la rage (notamment). Il mentionne L’identification de l’animal (puce ou tatouage), numéro et date de réalisation, la description de l’animal (nom, espèce, race, sexe, date de naissance, couleur, etc.), le nom et l’adresse du propriétaire, des attestations de vaccination antirabique (nom du vaccin, du fabriquant, numéro de lot, numéro de Cerfa, date de vaccination, date de validité, etc.) Il peut contenir d’autres informations comme:

-L’attestation de test sérologique vis à vis de la rage (ce test est obligatoire pour Dubaï) – Traitement contre les tiques et le ténia échinocoque – Autres vaccinations – Certificat de bonne santé (Il est écrit dans la langue officielle du pays émetteur avec traduction en anglais).

4 – Votre animal doit être doté d’une puce électronique. La Puce Électronique permet une identification fiable pour les animaux de compagnie. L’opération pour l’implanter est bénigne. Elle se pose au niveau du cou, côté gauche, elle est de la taille d’un grain de riz. Le coût de la pose est d’environ 100 euros chez votre vétérinaire. L’identification des chiens et des chats est obligatoire en France depuis le 22 juin 1989, par tatouage ou puce électronique. L’Identification est enregistrée dans un fichier central.

5 – Que votre animal ait ses vaccins à jour et tout particulièrement celui contre la rage : CHPLR. Il doit avoir été vacciné au moins 3 semaines avant le départ. Le formulaire Cerfa « rage » est remplacé par une étiquette spécifique dite « vaccination antirabique » que votre vétérinaire collera dans le passeport européen de l’animal.

6 – Il doit être traité contre les puces et vermifugés, traitements notés sur le passeport par le vétérinaire. Ce feuillet vous sera réclamé par la douane.

7 – Votre animal doit être en possession d’un certificat international de bonne santé (délivré par votre vétérinaire) daté de moins de trois jours au jour du départ et visé par la Direction Départementale des Services Vétérinaires de votre département. Pour Paris, cet organisme se situe au 20, rue de Bellevue, 75019 PARIS ; tel : 01 53 38 77 68. Attention, pour effectuer la réservation de son voyage, faite faire un 1er certificat de bonne santé pour en refaire faire un à J-3 visé comme indiqué ci-dessus.

8 – Certains pays imposent le titrage sérique de la rage pour l’introduction d’un chien ou d’un chat sur leur territoire. C’est le cas pour les Emirats Arabes Unis. Votre vétérinaire fera donc à votre chien ou chat un titrage sérique de la rage (prélèvement sanguin – entre 80 et 180 € l’analyse par animal + prix du prélèvement sanguin). Le test doit être réalisé par un laboratoire agréé (votre vétérinaire vous en indiquera les coordonnées) exemple : Laboratoire AFSSA de Nancy Domaine de Pixerécourt, BP 9 – 54220 Malzéville Tel. : 03 83 29 89 50. Vous trouverez une liste exhaustive sur Internet. Et la cerise sur le gâteau….

9 – Votre animal doit être muni d’un “IMPORT PERMIT” (Pour Dubaï : coût 200 AED soit 37€ par animal, sans lequel ils n’entreront pas aux UAE). Pour obtenir ce document, allez sur le site suivant : http://petimport.moew.gov.ae/defaulten.aspx; rentrez un login et un mot de passe ; vous arrivez sur un formulaire à remplir. Une fois le formulaire dûment renseigné, un numéro de référence vous est donné, numéro que vous devez e-mailer à aimalquarantine@moew.gov.ae avec certains documents que vous aurez préalablement scannés (feuillet de vaccination notifié sur le passeport de l’animal, Résultat du titrage sérique de la rage, carte d’identification avec le N° de puce électronique….). Cet import permit est délivré par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche des Emirats, au vu des documents mentionnés ci-dessus.

10 – Pour les Emirats Arabes Unis, la réglementation requiert que votre animal voyage en avion cargo, c’est-à-dire qu’il ne voyagera pas dans le même avion que vous. Pour ce faire, appelez la compagnie aérienne (Air-France ou EMIRATES), qui vous indiquera les coordonnées d’une entreprise qui s’occupe de faire voyager votre animal. Comptez entre 500 et 900€ par animal.

Coordonnées d’une société française qui peut gérer l’intégrlité du transport de vos animaux: Jean-Baptiste BONNET “Specifics” Division Kuehne + Nagel Rue du Tarteret Zone de fret N°1 BP 16417 F-95707 ROISSY CDG Tel : +33 (0)1 48 62 85 86 Mobile : +33 6 17 69 61 45 Fax : +33 (0)1 48 62 85 39 Email : jean-baptiste.bonnet@kuehne-nagel.com Web : www.kuehne-nagel.fr

L’import permit est VALABLE 60 jours. Il faut que la personne qui réceptionne l’animal et qui demande l’import permit ait son visa de résident (Il est recommandé qu’un ami résident sur place et ayant son visa de résident fasse les démarches pour vous). La personne qui les réceptionne doit avoir l’original de l’import permit avec elle (et les copies des documents mentionnés ci-dessus). Si vous n’avez personne sur place, Il faudra que vos animaux arrivent après vous ….. ce qui signifie avoir quelqu’un qui peut les garder et les amener à l’aéroport. Pour le retour, l’animal pourra rentrer en France à bord du même avion que vous.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous référez au site http://www.petdubai.com/petrules.htm Important à savoir : si l’addition de vos bagages et de votre animal dans sa cage de transport ne dépasse pas le poids de bagages autorisé, votre animal pourra voyager avec vous en soute quelque soit son poids (n’hésitez pas à insister auprès de votre compagnie aérienne. Cette prérogative est notifiée sur l’Import Permit)

« The pets must travel in the freight compartment as Manifest Cargo and not as excess or passenger baggage” Je ne vous cache pas que cette procédure relève d’avantage du parcours du combattant que de la simple formalité, mais ne renoncez pas. Effectuez chaque démarche les unes après les autres sans vous décourager, sachant que de la venue de votre petit compagnon dépend votre bonheur. Si le découragement vous prend, continuez à croire et répétez-vous tel un mantra, que la patience est la plus grande des prières.

Nos animaux sont la joie que l’on promène, la joie ouvre sur l’infini…ne renoncez pas à l’infini….JAMAIS….. Bon courage et bonne route!!