Dubai apporte des améliorations environnementales à son portefeuille immobilier

dubai immobilier uae emiratsPlusieurs entités soutenues par le gouvernement de Dubaï ont signé des contrats d’une valeur d’environ 20 millions de dollars pour apporter des améliorations environnementales à leurs portefeuilles immobiliers.
Il s’agit de Dubai International Financial Centre (DIFC), Dubai World Trade Centre, Dubai Airport Free Zone, Dubai Civil Defense, DP World et Wasl Asset Management Group.
Les accords sont conclus avec Energy Services Etihad, une filiale en propriété exclusive de Dubai Electricity and Water Authority (DEWA), mise en place il y a deux ans avec l’objectif de développer des bâtiments économes en énergie.
Dubaï annonçait l’année dernière la Stratégie énergétique intégrée de Dubaï, avec des plans pour réduire la demande d’énergie dans l’émirat de 30 pour cent d’ici 2030.
Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) estime que les bâtiments consomment environ 40 pour cent de l’énergie mondiale, de sorte que les bâtiments d’écologique sont une partie cruciale de la stratégie d’économie d’énergie d’un pays.
Stéphane Le Gentil, chef de la direction des services énergétiques Etihad, affirme que le potentiel concerne un total de 10 millions de dollars pour rénover un ensemble de 14 bâtiments.
Selon Saeed Al Abbar, président du Emirates Green Building Council, environ 30 000 des 120 000 bâtiments de Dubaï offrent un niveau élevé d’économies énergétiques potentielles. «Dubaï est une nouvelle ville qui a grandi rapidement, » rappelle-il. “Nombre des premiers bâtiments ont été construits bien avant l’introduction de codes du bâtiment établissant des normes de rendement énergétique minimales, ce qui signifie qu’ils ne sont pas aussi efficaces qu’ils pourraient l’être et posent des défis en termes de réduction de la consommation d’énergie. » selon The Gulf Today.