Devenez propriétaire à Dubai et à Abu dhabi

propriétaire dubaiLe marché de l’immobilier émirati est longtemps resté fermé aux étrangers. Désormais, il est possible pour un expatrié de devenir propriétaire, mais seulement dans certains quartiers.

Aux Emirats arabes unis, l’accès à la propriété est aujourd’hui facilité pour les étrangers. “L’époque où les expats devaient renoncer à leur rêve de devenir propriétaire est révolue : des opportunités existent désormais pour investir dans des terrains ou des appartements, et ce dans les sept émirats”, annonce le quotidienKhaleej Times. Le gouvernement de Dubaï a en effet pris un décret autorisant les expatriés et les investisseurs étrangers à acheter des parcelles dans plusieurs quartiers de la ville, dont Dubai World Central, Business Bay, Pearl Jumeirah ou Dubai Sports City. Il reste en revanche impossible pour un étranger d’acheter des terrains dans les quartiers de Bur Dubai, Karama et Qusais.

A Dubaï, des prix très variables

Il est également possible de devenir propriétaire de zones locatives. “Pour les biens locatifs, il y a un mandat spécifique accolé à la propriété, qui peut être renouvelé pour un certain montant lorsqu’il expire. Mais pour les parcelles libres, l’acheteur devient purement et simplement propriétaire du terrain.”
Le prix de l’immobilier varie énormément selon l’emplacement, le quartier et la taille du bien. Le prix moyen d’un terrain peut passer de 60 à 100 dirhams le mètre carré (de 14 à 24 euros) dans les quartiers de Dubai Silicon Oasis et Dubai Sports City. Dans les quartiers huppés de la Marina et du centre-ville, les prix oscillent entre 250 et 350 dirhams le mètre carré (de 62 à 86 euros).

Construire une tour à Abu Dhabi

A Abu Dhabi, les quartiers d’Al-Reem et d’Al-Saadiyat proposent de nombreux terrains constructibles pour les étrangers. L’émirat compte sept zones dédiées à la construction de quartiers résidentiels et commerciaux accessibles aux expatriés. Mais, selon Ben Crompton, directeur associé d’une agence immobilière basée à Abou Dhabi, il est plus simple d’acheter une parcelle pour construire des immeubles que pour bâtir sa propre maison.

Il n’y a pas beaucoup d’opportunités pour acheter du terrain à Abou Dhabi, il y a beaucoup plus de patrimoine déjà bâti. Il est possible d’acheter un terrain pour construire une tour dans une de ces sept zones, mais pour construire sa villa, ce n’est possible qu’à Saadiyat Island.”

Les autres émirats, comme Charjah, Ras El-Khaïmah et Ajman, ont également assoupli leur législation en vue de favoriser l’investissement immobilier étranger.