Conseil de la Nation en Algérie

Les membres du Conseil de la Nation ont souligné lundi, lors de l’examen du texte de loi portant règlement budgétaire de l’année 2010, la nécessité de la maîtrise des études des projets d’infrastructures afin de réduire les dépenses du trésor public.Lors d’une séance plénière présidée par Abdelkader Bensalah, président du Conseil, en présence du ministre des Finances, Karim Djoudi, les membres du Conseil ont plaidé pour la réduction du déficit budgétaire public à travers l’encouragement des secteurs de substitution notamment l’agriculture et l’industrie, saluant le contenu du texte de loi portant règlement budgétaire de l’année 2010.
Dans ce contexte, Bachir Daoud du parti du Front de libération nationale (FLN) a affirmé que le texte de loi “confère la transparence aux actions liées à la gestion des deniers publics”, appelant par ailleurs à la réduction de la dépendance au secteur des hydrocarbures car, a-t-il dit, “l’enjeu réel” pour l’économie nationale est la création d’une économie diversifiée.
Il a en outre mis l’accent sur “la nécessité de la maîtrise des études techniques des projets structurels afin d’éviter la restructuration des projets et des dépenses supplémentaires au trésor public”, affirmant que l’Algérie à besoin de mécanismes pour poursuivre les différents programmes économiques et d’investissement ainsi que les objectifs arrêtés.
Malgré l’augmentation continue du budget de l’équipement, plusieurs programmes d’équipement publics enregistrent “un recul dans leur mise en œuvre”, a indiqué M. Daoud.
Lire la suite…