Comment réaliser un bon business plan

Construire un business plan qui convaincra les investisseurs de miser sur votre start-up n’est pas chose aisée. Voici les conseils de deux spécialistes. Pour passer de l’idée à l’action, l’étape du business plan est incontournable. Ce document formalisé permet de présenter de manière précise son projet et ses objectifs financiers à des investisseurs mais aussi à ses différents partenaires (salariés, clients…). Mais c’est un exercice redouté et redoutable. Voici ce qu’il faut savoir sur le business plan et les conseils de deux spécialistes, Morgan Dinkel, chargé d’affaires au sein de l’incubateur marseillais Belle de Mai et Laurent Merlino, serial entrepreneur et associé au sein de l’incubateur parisien 50Partners.

A quoi sert le business plan?

Le business plan est notamment utilisé lorsqu’une start-up cherche à lever des fonds afin de présenter son idée et convaincre, avec l’appui de données chiffrées, des investisseurs et banquiers de rejoindre le projet. Mais réduire le business plan à cette seule fonction serait une grave erreur. Il doit être considéré par les start-uppers comme un outil permettant de structurer ses idées et de prendre du recul sur leurs projets. En couchant ses ambitions sur papier, les entrepreneurs ont une vision plus claire et complète des défis qui les attendent. “Il faut le prendre comme un exercice pour se poser, déterminer ce que l’on a vraiment envie de faire et comment on veut le faire”, estime Laurent Merlino. “Cela permet de se projeter dans l’avenir, abonde Morgan Dinkel. Il faut en faire un au plus tôt et le mettre à jour continuellement. Un business plan n’a jamais fini d’être écrit et pitché!” Enfin, le business plan peut également être montré à ses collaborateurs afin de fédérer l’équipe autour d’un projet clair et précis et à ses clients pour les rassurer, notamment au démarrage de l’activité. Lire la suite sur Challenges.fr…