Cette française qui construit des autoroutes au Qatar

route qatarEmbauchée dans le cadre du Volontariat international en entreprise, Julie Couegnat a débuté sa scolarité à l’école du Quesnay (Manche) à 2 ans et demi. À 24 ans, elle construit des autoroutes au Qatar. Née en 1992, Julie Couegnat est issue d’une famille de bâtisseurs. Son père Yannick, ses deux frères Alan et Renaud, un oncle et un cousin sont dans les travaux publics.

« J’ai sans doute été influencée mais personne ne m’a incitée pour mon projet professionnel, précise Julie. Quand j’ai choisi cette orientation des travaux publics, j’avais envie de travailler en équipe, avoir la possibilité de sortir de mon bureau pendant la journée de travail, pouvoir voyager et travailler sur des projets concrets. Ce secteur d’activité réunit tous ces éléments. »

Les voyages, ça la connaît. Julie Couegnat est une habituée des aéroports : « En 1996, ma famille est partie en Guadeloupe pour suivre mon père qui avait été affecté là-bas. Deux ans après, nous sommes rentrés à Valognes pour un an. J’ai donc effectué mon CP-CE1 à l’école du Quesnay. Puis nous sommes repartis au Cameroun à Yaoundé. J’y ai passé sept ans, ce qui m’a permis de rencontrer des enfants de toutes les nationalités et de découvrir des cultures différentes. »

À son entrée au lycée, à 14 ans, Julie rentre en France avec sa mère. Elle intègre l’établissement Henri-Cornat. « L’hiver m’a paru duré une éternité », se souvient la jeune femme.

Lire la suite sur jactiv.ouest-france…