C'est chaud entre Qatar Airways et Airbus

rp_Qatar-Airways-france.jpgLe PDG de Qatar Airways a eu une nouvelle fois des mots très durs à l’égard d’Airbus, lors de la conférence de presse annonçant une commande de 18,6 milliards de dollars passée à Boeing.
Le PDG de Qatar Airways a eu une nouvelle fois des mots très durs à l’égard d’Airbus. Non content d’avoir signé une commande de 18,6 milliards de dollars avec Boeing, Akbar Al-Baker a dézingué l’avionneur européen.

“Boeing a commencé à construire des avions avant tout le monde. Ils fabriquent les meilleurs avions, même si leurs concurrents ne vont pas apprécier que je le dise”, a-t-il déclaré ce vendredi à Washington, lors de la conférence de presse annonçant le contrat signé avec Boeing, où ont fusé les piques contre Airbus.

Pas d’annulation de commandes

“Le but n’est pas de montrer du doigt Airbus ou de l’humilier. Nous avons et gardons des relations étroites avec Airbus et continuons à recevoir les appareils Airbus pour lesquels nous avons passé commande”, a toutefois relativisé le dirigeant par la suite dans des déclarations à l’AFP.
Si l’on prenait ses déclarations au sérieux, celles-ci s’apparenteraient à un aveu d’incompétence dans la mesure où Akbar Al-Baker a acheté un grand nombre d’Airbus, des A380, des A350, des A330, des A320…. En fait, ses propos semblent surtout traduire son mécontentement face au retard pris par Airbus dans son calendrier de livraisons des avions A320 et A350.

Lire la suite sur Latribune…