Brexit: et l’immobilier dans tout ça?

londres immobilierPour certains professionnels de l’immobilier, la sortie des Britanniques de l’UE pourrait inciter les acheteurs étrangers à se détourner de Londres et à miser sur la France et notamment sa capitale. Alors que le Brexit a créé un séisme mondial, son impact sur le secteur immobilier est beaucoup plus limité. Au Royaume-Uni, où les prix des logements ont bondi de 15% ces deux dernières années, l’éclatement de la bulle immobilière tant redouté par les analystes n’aura donc pas lieu. En réalité, seuls quelques marchés de niche risquent de pâtir de la décision des Britanniques de quitter l’UE.