Bear Grylls, bientôt avec Donald Trump?

À l’occasion de la nouvelle saison de “En pleine nature avec Bear Grylls” sur Nat Geo, l’aventurier qui repousse sans cesse ses limites à accepter de répondre à nos questions.

Après avoir animé la série-documentaire “Planète Hostile” diffusée en avril dernier, le célèbre aventurier Bear Grylls renouvelle sa collaboration avec National Geographic dès ce lundi 27 janvier à 21h. Mais cette fois-ci, c’est dans le cadre de la nouvelle saison de son émission “En pleine nature avec Bear Grylls”, auparavant diffusée sur Discovery Channel en France.

Des falaises de Sardaigne aux glaciers islandais en passant par les jungles inextricables des îles reculées du Panama, l’as de la survie et de l’aventure en plein air va entraîner les spectateurs dans le monde entier. Et pour cette cinquième saison, celui-ci nous propose un casting cinq étoiles truffé de célébrités prêtes à tenter l’aventure aux quatre coins de la planète. Ces stars vont donc devoir endurer la brutalité de la vie sauvage au cours de leurs voyages riches en action et en frissons dans les régions les plus impitoyables.

Stars vs Wild

L’ancien soldat des forces spéciales britanniques va une nouvelle fois être accompagné de personnalités en tout genre lors de ses escapades.

“Nous essayons de choisir un mélange très varié d’invités. Nous tentons également de prendre ceux qui sont vraiment aimés, mais que les gens ne connaissent peut-être pas si bien en dehors de leur domaine. Par exemple, je pense à Cara Delevingne, quelqu’un qui a près de 50 millions d’abonnés sur Instagram et que toute une génération de jeunes suit, mais qui n’a pas souvent la possibilité d’offrir la véritable version d’elle-même”, explique-t-il au HuffPost lorsque nous lui demandons de quelle manière sont choisis les participants.

En plus de Cara Delevingne, ce sont Brie Larson, Joel McHale, Rob Riggle, Armie Hammer, Dave Bautista, Alex Honnold, Bobby Bones, Zachary Quinto et Channing Tatum qui ont accepté d’affronter Mère Nature. Ce dernier, notamment connu pour avoir joué dans le film “Sexy Dance”, est le seul des dix néo-aventuriers à avoir déjà participé à l’émission aux côtés de Bear Grylls, lors de la première saison.

Channing Tatum “poussé à bout”

D’ailleurs, selon l’animateur de l’émission, Channing Tatum est celui qui a les meilleures capacités de survie. “Je dirais qu’à la fin de cette saison, Channing est vraiment celui qui a le plus de compétences réelles parmi les célébrités, et il est devenu un bon ami au fil des ans. Il s’est si bien débrouillé! Je l’ai vraiment poussé à bout dans cet épisode. Nous étions dans des conditions extrêmement difficiles dans les montagnes, et il s’en est très bien sorti. C’est un type formidable”, nous a-t-il confié avec beaucoup de fierté.

Parmi les stars qui ont goûté à la vie sauvage et ont appris à survivre (presque) seuls en pleine nature, il y a celles qui avaient déjà de l’expérience, mais aussi celles qui ont dû tout donner malgré les incommodités. Bear Grylls ne pense pourtant pas qu’il soit nécessaire pour ces personnes généralement habituées au grand luxe et à la vie en rose de suivre une préparation spéciale avant de participer à l’émission. “Nous leur disons toujours ‘venez vous faire plaisir et faites confiance à l’équipe, tout ira bien’”, avoue-t-il.

RUNNING WILD WITH BEAR GRYLLS — “Channing Tatum” Episode 106 — Pictured: (l-r) Bear Grylls, Channing Tatum — (Photo by: Duncan Gaudin/NBC)

“Vous savez, vous n’avez pas à être la personne la plus en forme du monde. Il suffit d’avoir l’esprit d’aventure et de s’engager avec enthousiasme et courage pour affronter ses quelques craintes et surtout ne jamais abandonner. Nous ne leur demandons pas de faire quelque chose de spécial. Seulement de nous faire confiance pour leur faire vivre une expérience extraordinaire, enrichissante et inoubliable. C’est tout”, ajoute l’aventurier de 45 ans.

Certaines des célébrités l’ont d’ailleurs marquées lors des tournages, comme l’actrice Brie Larson par exemple. “Nous étions sur cette île déserte, en plein milieu de cette jungle du Pacifique, et nous avons croisé ce gros crocodile. Nous l’avons vu, et nous nous sommes éloignés. Mais plus tard dans la nuit, quand nous étions dans le hamac, elle m’a dit qu’elle était choquée et qu’elle ne croyait pas que c’était un vrai crocodile au début. Elle pensait que c’était un crocodile électrique ou quelque chose du genre”, se souvient-t-il amusé. Comme quoi, un “simple” reptile peut faire trembler Captain Marvel… ou du moins son interprète.

Donald Trump après Barack Obama?

Bear Grylls voyage constamment autour du globe pour faire découvrir aux spectateurs les contrées isolées et dangereuses de la Terre. Mais selon lui, ce n’est pas qu’une question de divertissement. Le show a également un autre rôle important à tenir: “Il s’agit d’emmener les stars dans des endroits vraiment incroyables, éloignés et magnifiques du monde afin de leur montrer à quel point notre planète est spectaculaire, mais aussi vulnérable. Leur enseigner comment, ensemble, nous devons la protéger”.

Le 20 janvier 2016, C8 diffusait ainsi un épisode spécial de “En pleine nature avec Bear Grylls” mettant en scène l’aventurier accompagné par Barack Obama, encore président des États-Unis à l’époque. L’objectif de cet épisode spécial était, selon lui, “de voir de près les effets du changement climatique, de se rendre en Alaska pour sentir, toucher et voir ces glaciers et se rendre compte des effets que le changement climatique a eu sur eux.”

“Pour moi, c’était un vrai privilège de le faire venir parce que c’est quelque chose qui me tient à cœur”, dit-il. Et lorsque nous lui demandons s’il serait prêt à faire de même avec président actuel Donald Trump, sa réponse est sans appel.

“Chaque jour, je vois de près les aspects les plus néfastes du changement climatique. Lorsque nous tournons dans ces endroits, je vois les effets des sécheresses, du feu, des inondations, de l’élévation du niveau de la mer et de la fonte des glaces. Si le message concerne le changement climatique, je suis prêt à emmener n’importe quel leader mondial. Je pense qu’il est vraiment important de s’engager avec des personnes d’influence pour pouvoir leur montrer à quel point la planète est fragile.”

Pour le moment, il s’est néanmois contenté des stars d’Hollywood et d’un grimpeur professionnel. Le premier épisode de la nouvelle saison “En pleine nature avec Bear Grylls: L’Archipel des perles avec Brie Larson” sera diffusé ce lundi 27 janvier à 21h sur National Geographic, pour le plus grand plaisir des amoureux de la nature et des fans d’aventure.

Sources: huffingtonpost & La Rando