Ascension du Lunag Ri au Népal en solo

Le Lunag Ri (6907m), au Népal, faisait partie des derniers sommets de l’Himalaya encore invaincu. L’alpiniste autrichien David Lama (28 ans) l’a grimpé en solo, le 25 octobre 2018.

Le Lunag Ri faisait partie des sommets de l’Himalaya encore invaincu. A 28 ans, David Lama a gravi ce sommet népalais de 6907 mètres, le 25 octobre 2018. « Cette ascension a été un des moments les plus intenses que j’ai passé en montagne, raconte l’Autrichien, le premier athlète à avoir décroché le général de la Coupe du monde à la fois en bloc et en difficulté, en 2010. Etre seul a ajouté quelque chose à cette expérience, qui a commencé lors de ma première rencontre avec Conrad (Anker). Il y a encore beaucoup de montagnes non gravies, mais contrairement à Lunag Ri, beaucoup d’entre elles ne sont pas vraiment attirantes d’un point de vue de l’alpinisme. »

Sa première tentative remonte à 2015, avec l’Américain Conrad Anker. Mais ils font demi-tour après seulement 300 mètres à cause d’une erreur tactique. En 2016, ils ré-essaient, mais doivent encore rebrousser chemin, après 6000 mètres d’altitude cette fois, suite à un malaise cardiaque d’Anker. Quelques jours plus tard, David Lama repart seul, mais s’arrête à 250 mètres du sommet, trop fatigué pour continuer. La quatrième tentative a donc été la bonne, pour celui qui était déjà connu pour la première ascension en libre de la voie Maestri au Cerro Torre, en Patagonie.

Source: L’equipe

Noter cet article