aménagement et la restructuration des villes en Algérie

Le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’environnement et de la ville, M. Amara Benyounès, a rappelé, lundi à Sétif, que l’une des priorités du gouvernement pour les prochaines années sera l’aménagement et la restructuration des villes algériennes dans une démarche visant à améliorer le cadre de vie du citoyen algérien.”Il est aujourd’hui impératif de revivifier les villes algériennes et de revoir le mode de leur gestion pour assurer leur développement durable et harmonieux”, a déclaré M. Benyounès dans son allocution d’ouverture d’un séminaire régional sur le schéma d’aménagement de l’espace de programmation territoriale de Hauts plateaux Est (SEPT), organisé à l’Institut de formation professionnelle (IFP) de Sétif.
Destiné à instaurer “l’équilibre et améliorer l’attractivité” du territoire, le schéma national d’aménagement du territoire est “un outil stratégique” de planification et “un cadre de référence” pour la politique nationale d’aménagement du territoire pour les 20 prochaines années, a encore souligné le ministre.
S’exprimant devant des cadres centraux et des représentants des administrations locales des wilayas de Sétif, Bordj Bou Arreridj, Batna, Khenchela, Oum EL Bouaghi et Tébessa, il a insisté sur la “préparation” pour la mise en £uvre “effective” des schémas d’aménagement du territoire et sur la concertation avec tous les partenaires pour asseoir un politique “ambitieuse et intégrée” d’aménagement qui permette de revivifier les villes.
Appelant à apporter des solutions aux questions d’urgence touchant directement à la vie du citoyen, le ministre a indiqué que son département place parmi “ses toutes premières priorités” la gestion des divers types de déchets, laquelle constitue, a-t-il relevé, “un métier nouveau pour la société algérienne”.
Lire la suite…