Par La Rando

Printemps arabe à Oman

prison-moyen-orientLa Cour de cassation de Mascate a ordonné aujourd’hui un nouveau procès en appel pour huit des onze militants omanais condamnés à des peines de 6 à 12 mois de prison pour avoir participé à des attroupements et à manifestations de rue, a-t-on appris de source judiciaire. La Cour d’appel, qui s’était prononcée en décembre, devra réexaminer le cas de huit militants mais avec de nouveaux juges, a précisé cette source.
Les trois autres membres du groupe ont en revanche vu leur recours en cassation rejeté pour vice de forme, a déclaré l’un des avocats de la défense, Qaïs al-Qassimi. L’avocat compte désormais demander la libération sous caution des huit militants concernés en attendant le nouveau procès, prévu dans deux semaines.
Lire la suite…