Par La Rando

Oman veut attirer les hôtels

oman immobilierTout le monde a entendu parler de Mascate (ou Muscat). C‛est la capitale du Sultanat d‛ Oman. C‛est un endroit paisible entouré de montagnes où on trouve de superbes plages de sable blanc et une eau chaude. Les eaux cristallines du Sultanat d’ Oman font également partie des meilleurs sites de plongée au monde. Et le souk de Mascate peut parfaitement rivaliser avec celui d‛Istanbul … sans les bousculades ! Lire la suite “Oman veut attirer les hôtels”

Par La Rando

Le Sultanat d’Oman, première destination des cadres tunisiens

tunisie-omanLa première destination des coopérants tunisiens est le sultanat d’Oman, qui a recruté 1814 cadres de notre pays durant les dix premiers mois de cette année 2013. L’Arabie saoudite est loin derrière avec 614 recrutés, contre 283 pour le Qatar, et 202 pour les Emirats Arabes Unis. Tels sont les chiffres divulgués par l’agence tunisienne de coopération technique (ATCT).

L’ATCT indique avoir recruté 2824 nouveaux coopérants tunisiens, dont 100 primo-demandeurs d’emploi, soit une augmentation de 18,7% par rapport à la même période de l’année 2012 (2379 coopérants).

L’éducation et l’enseignement se positionne au 1er rang avec 1814 recrutés représentant ainsi 64% des placements réalisés, vient ensuite la santé avec 356 recrutés, puis l’ingénierie avec 216 recrutés.
Les pays du golfe sont les premiers demandeurs de compétences tunisiennes. Ils ont enregistré 2185 recrutés, soit 77,37% du total des recrutements réalisés.

Source: Mag14

Par La Rando

Diversification du sultanat d’Oman

Qaboos bin Said (72 ans) sultan d’Oman a lancé un fonds au capital initial de 182 millions $ pour favoriser la diversification économique par la création de PME par les entrepreneurs « nationaux ».
« Ce fonds aidera les jeunes hommes et femmes à faire aboutir leurs projets. Le capital initial du fonds a été fixé à 70 millions de rials (182 millions $) et sera augmenté de 7 millions de rials chaque année », a déclaré le Sultan lors d’une séance de « consultation » avec les populations bédouines.
En plus du financement, les entrepreneurs omanais de « souche » recevront gratuitement des terres pour réduire leur besoin d’investissement.
Lire la suite…