Par La Rando

Raffineries en panne au Koweït

koweit petroleLes trois raffineries du Koweït, d’une capacité totale de 930.000 barils de pétrole par jour, ont cessé de fonctionner mercredi à la suite d’une panne de courant, a annoncé un porte-parole de la compagnie pétrolière nationale. “Les trois raffineries ont interrompu leurs opérations, à l’exception des usines de gaz, à la suite d’une panne de courant”, a déclaré Khaled al-Asousi, porte-parole de la Kuwait National Petroleum Co. (KNPC) à laquelle appartiennent les raffineries.

Les trois raffineries sont situées dans le sud de l’émirat, près de la cité pétrolière d’Al-Ahmadi. Le porte-parole a cependant assuré que ni les exportations ni la production de pétrole du pays, important membre de l’OPEP, n’avaient été affectées.
Plus des deux-tiers de la production des trois raffineries d’Al Ahmadi, Chouaiba et Mina Abdallah sont destinés à l’exportation.
“Nous avons commencé à évaluer les dégâts et si tout va bien, la production dans les trois raffineries devrait reprendre dans 24 à 48 heures”, a dit le porte-parole. Lire la suite sur lefigaro.fr…

Par La Rando

Unité de soufre au Koweït

soufre-koweitKOWEIT – La compagnie étatique Kuwait National Petroleum Co (KNPC) a annoncé mardi un contrat de 516 millions de dollars avec le sud-coréen Daelim Industrial pour la construction d’un unité de traitement de soufre dans sa principale raffinerie de Mina al-Ahmadi.
Selon les termes du contrat, Daelim va se charger du design et de la construction de l’unité ainsi que celle d’installations de stockage de soufre liquéfié, a indiqué dans un communiqué, Mohammad al-Ajami, porte-parole de la KNPC.
Le contrat inclut également la modernisation de la plate-forme d’exportation du soufre à Mina al-Ahmadi qui est également le principal terminal pétrolier du Koweït. Lire la suite sur Romandie.com