Par La Rando

Entre le Maroc et l’Algérie, les affaires se portent bien

maroc-algerie-businessLe Maroc serait l’une des principales source en produits alimentaires des Algériens, d’après le quotidien algérien Al Khabar, selon lequel Alger en a importé pour plus de 33 millions de dollars de Rabat à fin septembre dernier. Comme quoi le business n’a pas de frontières. Les exportations marocaines vers l’Algérie concernent principalement les produits alimentaires et des matières premières. Le voisin de l’est a également importé pour près de 30 millions de dollars d’équipements agricoles et industriels du Maroc, contre 19,5 millions au cours de la même période en 2012, poursuit Al Khabar.

Par rapport aux produits de consommation non alimentaires, les exportations de l’Algérie vers le Maroc s’élèvent à seulement 523.000 dollars, alors que le Maroc en a exporté pour 12 millions de dollars au cours de la même période.

Les exportations algériennes d’hydrocarbures vers le Maroc ont marqué une légère baisse de 2,87% au cours des neuf premiers mois de l’année, passant de 704,98 millions de dollars à fin septembre 2012, à 684,75 millions de dollars à fin septembre 2013.

Au cours de la même période, le Maroc a importé d’Algérie l’équivalent de 1,4 million de dollars de produits alimentaires industrialisés. Une grande partie de ces produits entre par voie de contrebande au Royaume, donc non comptabilisée par les chiffres fournis par les services douaniers algériens.

Même si la fermeture des frontières entre les deux pays plombe l’économie régionale et entrave la construction du Grand Maghreb Arabe depuis bientôt 20 ans, le Maroc est pourtant le premier client arabe de l’Algérie, d’après un rapport du Centre national algérien des statistiques des douanes.

Les importations marocaines en produits algériens s’élevaient à plus de 1,7 milliard de dollars en 2012.

Source: Bladi.net

Par La Rando

Commerce extérieur de l’Algérie 2013

L’Algérie a réalisé un excédent commercial de 27,18 milliards de dollars (mds usd) en 2012, contre 26,24 mds usd en 2011, soit une légère hausse de près de 3,6%, a appris dimanche l’APS auprès des Douanes algériennes.Cette légère hausse de l’excédent commercial de l’Algérie, s’explique selon le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis), par une “relative stabilité” des flux des importations et des exportations du pays durant l’année 2012. Lire la suite “Commerce extérieur de l’Algérie 2013”