Par La Rando

Le commerce extérieur en Algérie

Les banques privées algériennes, toutes à capitaux d’origine étrangère, se portent très bien. Même si leur part de marché est restée relativement stable au cours de dernières années avec une proportion des actifs bancaires de l’ordre de 12 à 15% suivant les sources, leur rentabilité est en revanche en forte progression.C’est ce que confirment encore les résultats financiers pour l’année 2011 publiés par la plupart d’entre elles au dernier trimestre de l’année dernière. Les freins imposés au développement des réseaux des banques privées, qui étaient encore dénoncé en 2010, semblent ne plus être qu’un mauvais souvenir. Lire la suite “Le commerce extérieur en Algérie”