Retenez tous ces noms: The Burj Al Arab, Sheikh Zayed Road, The Dubai Creek, Wild Wadi Water Park, The Desert (Safari), Shopping Public, beaches Public, Parks Heritage/Culture : Al Boom Tourist Village Al Bastakiya The Dubai Museum Godolphin Gallery Heritage And Diving Village Sheikh Saeed Al Maktoum’s House.
Les Parks
Jumeirah Beach Park tel : 349 25 55 Ouvert du samedi au menu de 8 heures à 23 heures. Les jeudi et vendredi de 8 heures à 23 heures 30. Le samedi pour femmes et enfants seulement. Entrée : 5 dh par adulte 20 dh/voiture.
Le Jumeirah Beach Park est un endroit agréble, surtout pour les familles, et qui propose en bord de mer des installations et commodités d’un parc municipal. La plage de sable blanc est ombragée, par des cocotiers. Elle est surveillée, aménagée de terrain de volley, ainsi que de transats pour 20 dh. En retrait du front de mer, on peut profiter des aires de jeu, des barbecues et des vastes pelouses pour s’étendre. Surplombant légèrement la plage sur une terrasse de bois, un snack couvert propose des formules variées de repas, du simple sandwich (12 dh) ou de la salade composée au poulet tikka (23 dh) en passant par les nuggets de poulet/frites pour les enfants. Il est tellement agréable de manger au bord de la mer qu’on s’oublie… Venir tôt le vendredi à cause de l’affluence ou ,mieux, choisir un autre jour.
Al Mamzar Park L’attrayant Al Mamzar Park occupz une pointe à la lisière nord de Dubai, avec un beau panorama sur Sharjah. Les petites plages du parc sont surveillées et dotées de cabines, de barbecues et de kiosques, mais aussi d’une piscine et d’aires de jeu pour les enfants . Location de bungalows. Mercredi réservé aux femmes et aux enfants
Al Mamzar Park, Deira 5/30 dh par pers/voiture 8h-22h30
Open in new window
Creekside Park Oasis de verdure située entre les ponts Al Garhoud et Al Maktoum , le Creekside Park permet d’oublier la chaleur et la moiteur des rues. Aires de jeu pour les enfants, dont l’exceptionnel Children’s City, croisières et dhow(bateau traditionnel), kiosques, restaurants, téléphériques, amphithéâtres et plages (baignade dans la Creek déconseillée)
Dubai Creek, Bur Dubai 5dh 8h-23h du samedi au mercredi,8h-23h30 jeudi,vendredi et jours fériés, mercredi réservé aux femmes et aux enfants
Dubai Wildlife & Waterbird Sanctuary Durant les mois d’hiver, les flamants roses de dubai affluent vers l’extrémité intérieur de la Creek. Egalement appelé réserver naturelle Al Khor, le Dubai Wildlife & Waterbird Sanctuary possède de nouvelles plates-formes qui permettent d’observer les oiseaux de près sans les déranger. Le tableau de ces élégants volatiles sur fond de métropole ultramoderne est absolument saisissant.
Oued Metha Rd, Ras Al Khor du samedi au jeudi 10h-18h
Safa Park Apprécié des familles, ce parc offre de quoi satisfaire les visiteurs de tous âges,avec son lac sillonné par des bateaux à aube, ses courts de tennis et son terrain de football, ses barbecues et sa chute d’eau artificielle.
Angle Al Wasl Road et Ak Hadiqa Street, Safa 5 dh 8-23h, mercredi réservé aux femmes et aux enfants
Zabeel Park Ce nouveau parc axé sur la technologie devrait comprendre, à terme, 3 sites couvrant 51 ha avec un lac, une piste de jogging, des installations sportives, ainsi qu’un cinéma à Imax, des magasins, des restaurants, une tour panoramique de 45 mètres et une zone technologique.
Sheikh Khalifa bin Zayed Road et Al Qatayat Road
Activités de plein air
Dubai Creek golf & Yacht Club Directement installé au bord de la Creek, ce terrain de golf a été réaménagé par thomas Bjorn avec un nouvel aller de 9 trous. Il possède aussi un terrain illuminé, ainsi que quelques restaurants au bord de l’eau. Les hommes doivent présenter une preuve de handicap de moins de 28, les femmes un handicap inférieur à 36.
tel : 295 6000 , près du pont Al Garhoud, du côté de Deira. 18 trous semaine 295 dh, week-end 325 dh
Dubai Desert Extreme Ce petit skatepark se trouve dans le parc Wonderland. Les amateurs de street-skate y trouveront de quoi s’amuser pendant quelques heures et peuvent louer l’équipement(dont le casque obligatoire) sur place.
Près du Garhoud bridge, Al Garhoud 10 dh/heure, plus l’entrée au parc samedi au mercredi 17-23h , jeudi-vendredi 16-00h
Emirates Golf Club C’est ici que se déroule le Dubai Desert Classic, le principal championnat de golf de Dubai. Il compte deux parcours de compétition accessibles aux golfeurs aguerris, une preuve de handicap ibférieur à 28/36 est necessaire pour les hommes et pour les femmes. Club très agréable, dont les pavillons ressemblent à des tentes bédouines. On y sert également une excellente cuisine.
tel : 347 32 22 , échangeur n°5 Sheikh Zayed Road, parcours Majlis 18 trous 525 dh, parcours Wadi 18 trous 375 dh (jeudi au samedi 425 dh), plus la location obligatoire d’une voiturette 50 dh
Montgomerie Ce beau parcours de 18 trous , conçu par le célèbre golfeur Colin Montgomerie, offre 90 hectares d’aménagement paysager unique comprenant d’immenses greens, le 13ème est le plus vaste du monde, vous trouverez aussi des grands espaces_pour l’entraînement_, dont un “swing studio” pour travailler son coup hooké ou slicé.
tel : 390 5600 Emirates Hills Residential Estate 18 trous du jeudi au samedi 595 dh, du dimanche au mercredi 475 dh
Si vous avez le temps visitez la Mosquée Jumeirah.
Lieu:au début de Jumeirah Road en venant de Bur Dubai Tel : 353 66 66
Visite organisée les dimanche mardi et jeudi à 10 heures. Arriver à l’heure. Prévoir une tenue couvrante, voile fourni pour les femmes . Ôter chaussures à l’entrée. Entrée : 10 dh
C’est la seule mosquée accessible au non-musulmans à Dubai. La mosquée est récente, elle date de 1983. L’architecture s’inspire de style fatimide, du nom de la dynastie qui régnait en Egypte entre 909 et 1171 : une des rares dynasties chiites du monde islamique et la seule dont tous les membres portent le nom de calife. Comme toutes les dynasties fatimides, celle-ci présente un aspect extérieur massif et fortifié, avec peu d’ouverture. Les minarets semblent puissants, avec leur base carrée tres haute. Le travail est sobre , mais le travail du stuc extremement fouillé. Son éclairage nocturne fait resplendir la mosquée en lui donnant un éclat doré. La visite commence par une description du rite des ablutions, préalable obligatoire à la prière et qui a lieu à l’extérieur de la mosquée.
Les imanquables à Dubai :
visiter le musée de Dubai, situé dans le fort al-Fahidi, à Bur Dubai
visiter la Heritage House à Deira et la Sheikh Saeed Al Maktoum Home à Shindagha
traverser la Creek en abra et longer à pied les docks à boutres
découvrir les souks des vieux quartiers : souks de l’or, du textile , des épices
passer une soirée au souk Madinat Jumeirah,avec vur le Burj Al Arab illuminé
participer à une sortie dans le désert en 4X4, au coucher du soleil, suivie d’un dîner dans nun camp bédouin.
dîner au restaurant Bastakiya Nights et flâner dans les ruelles de Bastakiya le soir.
visiter le musée de Jumeirah
piquer une tête dans la mer au Jumeirah beach park
passer sur Sheikh Zayed Road la nuit et boire un verre au Vu’u (hôtel Emirates Towers)
faire du shopping et du ski au Mall of the Emirates
réserver un dîner croisière en boutre sur la Creek
se lever tôt le matin pour aller voir les chameaux courir au camélodrome
survoler le désert en montgolfière
participer à un safari dans les wadi, du côté de Hatta
Les principales manifestations sportives :
.Marathon de Dubai : janvier
.Dubai tennis championships : 2 épreuves du championnat ATP et WTP : de mi-fevrier à début mars
.Dubai Desert Classic, épreuve de golf faisant partie du tournoi PGA européen : début mars
.Dubai World Cup, course de chevaux la plus côtée du monde.En mars
.Dubai Desert Challenge, rallye auto dans le désert. de fin octobre à début novembre
.Dubai Rugby Sevens, compétition de rugby.L’un des évenements sportifs les plus populaires de Dubai ! dernier week-end de décembre.
.La UMI Class One Offshore Powerboat course de bateaux offshore.
Abris et refuges d’oiseaux
Pour les amoureux des oiseaux, Dubai a quelque chose de très spécial à offrir : des quartiers divers à quelques minutes seulement du centre ville. L’horizon de la ville forme une toile de fond pour des milliers de flamants roses, d’aigrettes, de canards et de mouettes, qui se nourrissent et se reposent sur les limans lors de leur migration entre l’Asie et l’Afrique. A seulement une heure de Dubai, les espèces les plus rares de la région s’abritent dans les déserts et les monts qui n’ont point changé depuis des milliers d’années. Plus de 400 espèces d’oiseaux ont été observées aux Emirats Arabes Unis depuis le début de leur enregistrement et il est possible d’en admirer environ 200 lors d’un court séjour à Dubai.
Dubai est une destination “cinq étoiles” offrant outre la garantie du soleil et des plages magnifiques, des prestations de loisir hors pair et la chance de vivre une aventure unique dans l’accueillante péninsule arabique. Dubai, l’un des sept émirats qui composent la Fédération des Emirats Arabes Unis, est une terre de contrastes fascinants, accueillant un grand nombre d’expatriés. Une ville tournée vers l’avenir bien qu’adossée au désert, à la croisée de l’Orient et l’Occident, des temps anciens et nouveaux. Connue dans la région comme la ’Cité des Marchands’, Dubai accueille marins et commerçants sur ses rives depuis des générations. Cette tradition de courtoisie et d’hospitalité se perpétue aujourd’hui. Le visiteur ne peut qu’être charmé par la chaleur et l’amitié émanant des habitants de cette ville. De superbes opportunités pour les sportifs, le shopping, d’excellentes prestations gastronomiques et récréatives, le shopping à des prix hors-taxe et ceci dans un environnement de qualité où les rues sont propres et sûres. Dubai s’offre à tous, vacanciers avides de détente loin de la grisaille et de la foule, touristes débordants d’activité en quête d’une expérience nouvelle et excitante. L’émirat s’affirme comme une destination en émergence rapide pour les conférences internationales, les salons et les voyages “incentive”.
Un grand choix d’espèces à découvrir
Cormoran de Socotra Phalacrocorax nigrogularis Cette espèce est présente en grand nombre sur le littoral dans le Golfe d’Arabie. L’envol des milliers d’oiseaux au dessus de la côte en étroite formation offre un spectacle impressionnant ; d’autant plus qu’ils volent parfois pendant deux à trois heures. Cette espèce est très répandue en Arabie et les Emirats accueillent à eux seuls plus de 15 % de la population mondiale de cormorans. Ils se reproduisent en colonies réduites sur des îles vierges du Golfe, puisant en grande partie des grandes réserves de poissons pour nourrir leurs petits.
Birdwatching Tour Agencies and Environmental Group Hobby, P.O. Box 50394, Dubai, United Arab Emirates Tel/Fax : 9714-8820655 Mobile : 050 – 6503398 E-mail : colinr@emirates.net.ae Birdwatching tours organized by Colin Richardson.
Dubai Emirates Environmental Group P.O.Box 7013 Dubai. Tel : 3318100 Fax : 3328500
Emirates Bird Records Committee P.O.Box 50394, Dubai Tel : 3472277 Fax : 3472276
Emirates Natural History Group P.O.Box 2380, Abu Dhabi Tel : 02-6654057 Fax : 02-6654057
Ganga à ventre brun (Pterocles exustus)
Membre d’une grande famille d’espèces locales habitant le désert, le ganga à ventre brun est l’une des espèces les moins connues bien que très répandue aux Emirats Arabes Unis.
Celui-ci vit dans le désert sablonneux ou caillouteux la majeure partie du temps et a de très rares contacts avec les hommes sauf quand il a soif.
Chaque matin, il vole et traverse plusieurs kilomètres en quête d’eau et se regroupe dans ses sites préférés tels que les champs irrigués, les fuites des pompes à eau et les piscines.
Vêtements appropriés
Marcher dans le désert ne présente généralement aucune difficulté, mais à certains endroits vous rencontrerez des vallées rocailleuses ou encore du sable fin.
Afin d’observer des espèces plus rares, il vous faudra de longues heures de marche.
Les vêtements appropriés : chemises à manches courtes/T-shirts, pantalons en coton fin, shorts, casquette, pull léger, chaussures de marche légères.
La réserve des Flamants Roses – L’Histoire d’un succès écologique
Les magnifiques Flamants Roses migratoires, Phoenicopterus rubber, ont commencé à affluer sur la crique de Dubaï (Khor Dubai) au début de la tenue des registres, soit depuis 30 ans ; mais jusqu’à la moitié des années 80, leur grande taille en faisait souvent la cible des chasseurs.
Une grande partie du site a été détruite à la fin des années 70 mais la zone conservée a été suffisamment large pour abriter ce qui constitue actuellement la plus grande colonie hivernale de Flamants Roses dans le pays.
En 1985, une île artificielle a été construite pour les oiseaux et les flamants roses ont reçu une protection officielle. Actuellement, le nombre des Flamants roses recensés dans le sanctuaire vers la moitié de l’hiver, varie entre 1,000 et 1,500.
Ces chiffres élevés ont pu être maintenus en réduisant au minimum les bruits au sein du site, en fournissant des aliments supplémentaires aux stations de nourrissage artificiel et en agrandissant leur habitat. Tout cela a été accompli avec grand succès et apparemment, une colonie d’oiseaux adultes pouvait être incitée à nidifier. Cet objectif a pu être atteint seulement à deux reprises en Arabie durant ce siècle. Reconnaissant l’importance de ce site, le gouvernement de Dubai lui a accordé sa protection totale en 1993 par décret officiel, en la déclarant réserve naturelle de Khor Dubai ou « Khor Dubai Wildlife Sanctuary ».
Flamants Roses (Phoenicopterus rubber)
Un migratoire qui vit sur la côte à limans du Golfe arabique.
Une colonie s’est nichée près d’Abu Dhabi en 1993, pour la première fois en Arabie depuis 1922.
De même, l’une des plus grandes colonies de Flamants roses a échoué à Khor Dubai, où plus de 2000 oiseaux ont hiverné depuis quelques années.
Traquet de Hume (Oenanthe Alboniger)
L’un des rares habitants des montagnes dans le pays, il est identifié grâce à son superbe plumage blanc et noir.
Bien qu’elle soit peu variée en Arabie orientale et au sud ouest de l’Asie, cette espèce est très répandue aux E.A.U. en particulier dans les oueds arides et les ravins de montagne qu’elle choisit de préférence pour s’y percher et s’exhiber devant les observateurs. Le traquet de Hume se niche à partir de Février et est souvent repéré grâce à son gazouillement mélodieux qui s’élève au printemps.
Equipement nécessaire
Vous devriez apporter les éléments suivants : jumelles, sac à bandoulière / petits sacs à dos, tissus pour nettoyer les objectifs, lunettes de soleil, guide/s touristique/s, carnet de note et crayon, médicaments personnels.
Eléments optionnels : télescope et tripode, objectifs et films de caméra, des jumelles et des lunettes de rechange (en cas de perte ou de dégâts).
Le climat et la lumière sont parfaits pour photographier la faune et la flore diversifiées aux E.A.U.
Toutefois, il existe quelques restrictions d’ordre sécuritaire : il est interdit de photographier près des institutions gouvernementales et des bases militaires.
Le développement des films est moins cher que dans n’importe quel autre pays, bien qu’il soit préférable de se munir de diapositives supplémentaires.
Il existe cependant un problème : la poussière et l’humidité. Pour cela et pour en protéger votre équipement photographique, il serait préférable de le ranger dans des sacs imperméables à la poussière.
Les Sites Archéologiques
A Dubai, il existe 3 principaux sites archéologiques : à Al Ghusais, à Al Sufooh et à Jumeirah.
Les deux premiers sont des tombes datant de plus de 2000 ans. Le site de Jumeirah, quant à lui, a permis de découvrir des vestiges allant du 7ième au 15ième siècle. Bien que ce site ne soit pas encore ouvert au public, les touristes ou les tours opérateurs peuvent obtenir un laissez-passer auprès du musée de Dubai (Dubai Museum) pour visiter le chantier de fouilles.
Bastakiya et Shindagha
Avec ses rues étroites et ses hautes tours à vent encore en activité, le vieux quartier de Bastakiya donne un aperçu séduisant du vieux Dubai.Tout près, à l’Est du Fort Al Fahidi, se trouve la plus grande concentration de maisons traditionnelles à cour intérieure et tours à vent.
Dans le passé, la ville était connue pour ses nombreuses tours alignées sur les deux rives de la Crique. Elles n’étaient pas seulement décoratives, mais elles servaient aussi à rafraîchir les maisons avant l’ère de l’électricité.
Le quartier de Bastakiya, en cours de rénovation et de restauration, sera ultérieurement transformé en un petit “village touristique” avec un musée, un centre culturel, des restaurants ainsi qu’un hôtel comprenant une galerie d’art.
Plus de 30 demeures anciennes à l’architecture traditionnelle et proches du quartier de Shindagha, ont été restaurées. Ce projet de plusieurs millions de dollars a pour but de redonner à ces bâtisses leur caractère original avec les tours à vent (windtowers) et les allées (sikkas) pittoresques qui font leur charme ancestral.
Sheikh Saeed’s House
Le Palais de Sheikh Saeed (à Shindagha) a été bâti vers la fin des années 1800 sur un emplacement stratégique (l’embouchure de la Crique) lui permettant à l’époque d’observer toute l’activité des navires depuis ses balcons.
Avec ses tours à vent et ses pièces érigées en gradins autour d’une cour centrale, ce bâtiment constitue un magnifique exemple de l’architecture traditionnelle de la région et abrite une fabuleuse collection de photographies, de pièces de monnaie, de timbres et de documents historiques rares.
Dubai Museum
Le Fort Al Fahidi, siège du musée de Dubai, est un autre bâtiment imposant qui abrite également un remarquable musée. Edifié vers 1787, il gardait l’accès à la ville par les terres et a ensuite servi successivement de palais, de garnison puis de prison. Le Fort fut rénové en 1971 afin d’être transformé en musée. Une restauration ultérieure puis l’addition de galeries furent achevées en 1995.
Une heureuse combinaison de diaporamas, sons et lumières et personnages de cire grandeur nature, dépeint de manière très vivante la vie quotidienne de l’émirat avant l’ère pétrolière. Des galeries recréent plusieurs scènes de la vie autour de la Crique, les maisons arabes traditionnelles, les mosquées, le souk, les palmeraies et enfin la flore et la faune désertiques et marines.
L’une des scènes les plus spectaculaires plonge le visiteur dans l’univers sous-marin des pêcheurs d’huîtres perlières et dans celui (plus terre à terre) des marchands de perles.
Des objets façonnés en cuivre, en albâtre et en terre cuite sont par ailleurs exposés. Ils ont été découverts à Al Ghusais dans des tombes vieilles de 3000 et 4000 ans.
Umm Al Sheif Majlis
La résidence d’été de l’ancien Gouverneur de Dubai a été restaurée et est ouverte au public.
Construits sur la côte dans la région d’Umm Suqeim au début des années 1950, ses jardins (majlis gardens) montrent une reproduction du système traditionnel d’irrigation (falaj). La visite de cette résidence donne un aperçu étonnant de l’essor rapide de Dubai.
Majlis Gallery
Cette ancienne tour à vent située à Bastakiya abrite aujourd’hui une magnifique galerie d’art avec des murs blanchis à la chaux et une cour centrale.
Ce complexe de galerie accueille chaque année 10 expositions d’artistes contemporains et propose également une exposition permanente de poterie, verrerie, tissus, meubles et autres objets d’art.
Situé dans l’imposante galerie marchande de Deira (Deira City Centre), cet espace de loisirs dédié aux enfants (Magic Planet) est exceptionnel : complexe de cinéma (11 salles), complexe de jeux comprenant un bowling, un parcours d’aventures dans la jungle, des jeux électroniques, des manèges et un mini practice de golf.
WonderLand
D’une superficie de 18 hectares, le parc de loisirs de Wonderland peut recevoir jusqu’à 8.000 visiteurs simultanément et offre un grand choix de plaisirs aquatiques : parcours de vitesse, rivière tranquille, surf, toboggan, twister, piscines à vagues et croisière à bord d’un bateau pirate.
Le parc possède aussi un show aquatique avec vidéos projetées sur un mince film d’eau ainsi que de nombreuses attractions terrestres, notamment un parc de jeux intérieur pour toute la famille.
Encounter Zone
Situé dans la galerie marchande de Wafi, ce centre de loisirs original se distingue par ses espaces séparés pour petits et grands.
Très appréciés : The Crystal Maze et le musée des horreurs. Des films en 3D sont également projetés. Un choix de jeux électroniques est proposé aux enfants, notamment le simulateur de montagnes russes, plus vrai que nature, et The Komet, attraction particulièrement spectaculaire située au dernier étage du bâtiment. Encounter Zone comprend deux espaces distincts : Galactica, axé sur les jeux vidéo et électroniques et Lunarland, une aire de jeu pour les enfants.
Bani Yas Square
Dominant le Bani Yas Square au cœur de Deira, la Tour de Deira (Deira Tower) se dresse avec son toit circulaire très caractéristique, témoin des efforts réalisés très tôt pour intégrer l’architecture moderne à l’environnement local.
Une des caractéristiques de cette tour est qu’elle a été conçue pour atténuer l’impact des fortes chaleurs estivales sur les occupants de ses boutiques, de ses bureaux et de ses appartements.
Non loin de là, sur la Crique, les lignes audacieuses finissant en arches sur l’horizon permettent d’identifier la Tour Al Owais.
Al Boom Tourist Village
Situé à côté de Creekside Park, ce village touristique comporte une salle de banquet pour 2.000 convives, une cafétéria, un restaurant, un parc de loisirs, un lac et une marina disposant de cinq bateaux de croisière.
Son architecture classique en fait l’un des hauts lieux de la ville. De futurs développements prévoient la construction de bungalows avec ou sans service hôtelier et d’un hôtel cinq étoiles en forme de boutre (dhow).
Dubai Zoo
A Jumeirah, le zoo de Dubai est une attraction de choix pour les familles. Ses installations modernes, quoique de taille modeste, hébergent de multiples espèces indigènes comme le loup d’Arabie, désormais introuvable à l’état sauvage, les chats sauvages de Gordon et la seule colonie de cormorans d’élevage au monde, les “Socotra”.
Une immense volière abrite des oiseaux de proie de la région. Neuf espèces de félidés et sept espèces de primates sont présentées ainsi que de nombreux mammifères d’Arabie.
Le zoo sera prochainement transféré dans un site à proximité de Mushrif Park. Des travaux seront réalisés afin de proposer au visiteur six principaux habitats : Afrique sub-saharienne, désert d’Arabie, vallée encaissée (wadi), désert côtier d’Arabie, forêt tempérée d’Asie et contreforts de l’Himalaya.
Le nouveau zoo comprendra un musée de la biodiversité, des zones de reproduction et des espaces de protection ainsi qu’un centre vétérinaire doté d’équipements modernes.