Bibliothèque des récits de voyages, d’exploration, biographies,

La Rando : Magazine Rando & Trekking FORUM LA RANDO ALPINISME & OUTDOOR Bibliothèque des récits de voyages, d’exploration, biographies,

Ce sujet a 54 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Pascaline, il y a 3 mois et 1 semaine.

10 sujets de 21 à 30 (sur un total de 55)
  • Auteur
    Messages
  • #53931

    La Rando
    Admin

    Lapérouse et ses compagnons dans la baie d’Husdon

    Auteur : Alain Barrès (compilatleur), Jean-François de Lapérouse, Paul Monneron

    Date de 1ère parution : 2012

    Editions : – La Découvrance, 446p, 2012.

    Genre : Histoire, Récit de voyages.

    Présentation :

    Lors de la guerre d’indépendance américaine en 1782, La Pérouse et son équipage voguèrent dans la baie d’Hudson. Cette expédition fut une répétition générale pour leur voyage autour du monde de 1785. Ici les témoignages croisés de La Pérouse lui-même, ses compagnons de voyage, ainsi que ceux des employés de la Compagnie de la baie d’Hudson, apportent un éclairage nouveau sur ces évènements.

    #53933

    La Rando
    Admin

    Les cavaliers afghans

    Auteur : Louis Menunier.

    Date de 1ère parution : 2014.

    Editions : Kero Edition, 336p, 2014.

    Genre : Récit de voyages.

    Présentation :

    « Dans ce pays sans âge, on ne parle pas en nationalités, mais en peuples. On ne compte pas en kilomètres, mais en jours de route. Quand on se quitte, on se dit Zenda Bashi, sois vivant, parce que l’existence est incertaine. »

    En 2002, Louis Meunier, tout juste diplômé, décide de plaquer une carrière tracée d’avance et de partir à l’aventure en Afghanistan. Il est ébloui par la beauté du pays et la dignité de ses habitants. Mais surtout, fasciné par la lecture des Cavaliers de Kessel, il rêve d’assister à un buzkashi, tournoi où les cavaliers ont droit à tous les coups pour déposer dans le cercle de justice, une dépouille de chèvre. Ces cavaliers redoutables, les tchopendoz, ne craignent ni les blessures ni la mort. Les combats sont d’une violence inouïe. Louis n’aura bientôt plus qu’une idée en tête : trouver le cheval de ses rêves pour, à son tour, devenir tchopendoz.

    Louis Meunier livre un puissant récit initiatique dans l’Afghanistan des légendes et des esprits : l’Ashvagan, littéralement en persan, « la Terre des chevaux ».

    #53935

    La Rando
    Admin

    Mary Kingsley, La montagne des Dieux.

    Scénario : Esteban Mathieu et Guillaume Dorison.

    Dessin : Julien Telo, avec la collabortation de Benoit Dellac, Jean-Bapstiste Hostache et Didier Poli.

    Couleur : Marc Sintes, Makma et Didier Poli, Jean-Basptiste Hostache, Elysum Studio.

    Couverture : Julien Telo, Marc Sintes et Jean-Basptiste Hostache.

    Conception Général : Christian Clot.

    Edition : – Glénat, Collection Explora, 56p, 2012.

    Genre : Biographie romancée, récit de voyages, récit d’exploration.

    Présentation :

    Lorsqu’elle débarque en Angola au milieu de l’année 1893, Mary Kingsley n’a connu que trois choses : son quartier de Londres qu’elle n’a jamais quitté, sa mère malade dont elle s’est occupée et les écrits de voyages africains d’un père toujours absent.

    Pourtant, à la mort de ses deux parents, elle embarque aussitôt pour une Afrique où sauvagerie, violence et horreur se côtoient selon les récits des explorateurs. Une Afrique dont elle ne connaît rien, mais qui lui a volé son père ! Elle est venue pour mourir. Ce qu’elle va vivre lui en coupe l’envie ! Dans la forêt tropicale, sur des fleuves ou des montagnes, elle apprendra les rudiments de la survie en milieu hostile, rencontrera des tribus « cannibales et sauvages » pourtant si riches, et ira plus loin que nul n’a encore été.

    Au travers du regard d’une femme qui deviendra l’avocate infatigable du mode de vie africain, ce voyage, parfois au cœur de l’enfer, est un hymne aux échanges culturels et à la tolérance.Les grands explorateurs ont toujours repoussé les limites de notre monde et des connaissances. Souvent en marge de leur époque, trop en avance, extrêmes et écorchés vifs, ils ont ajouté leurs découvertes à la gloire des pouvoirs en place, tout en leur faisant peur… Ce que l’on garde d’eux dans les livres d’Histoire ne correspond pas à la réalité exacte des évènements, mais à une partie de cette réalité, celle qui a pu passer à la postérité. On sait que dans tout événement historique de nombreuses zones d’ombres existent, que ce soit dans le but de simplifier la réalité, pour des raisons politiques ou par manque d’information. Il en va de même dans l’Histoire de l’exploration.

    #53937

    La Rando
    Admin

    L’Antarctique, le rêve d’une vie

    Traverser l’Antarctique, c’était mon rêve d’enfant. J’ai décidé d’affronter cette immensité blanche en empruntant un itinéraire jamais exploré, le plus long que l’on puisse envisager : 5 100?km d’une trace presque rectiligne, avec, devant moi, la solitude, les champs de crevasses, les tempêtes de neige, les températures glaciales.
    Cette traversée m’obligera, je le sais, à battre des records de vitesse pour ne pas être englouti par l’hiver. On me prédit l’enfer, une course contre la mort. Après trois semaines de bateau pour rejoindre le continent au milieu des icebergs, je plante fermement mes bâtons dans la glace, mes skis bien parallèles, un traîneau de 256?kg fixé aux épaules.
    L’espace d’un instant, mon cœur se serre. Comme un début de vague à l’âme. Je repense alors à Cathy, ma femme, qui, avant de rejoindre les étoiles, m’avait soufflé : ” Vis pour moi, Mike, vis pour nous deux. ” Je ne me retournerai plus. Je regarderai devant. Armé de mon seul ski-kite et de mes mollets, je suis loin d’imaginer l’épreuve qui m’attend.”
    Mike Horn

    #53939

    La Rando
    Admin

    Au cœur des extrêmes
    Une aventure totalement inédite qui interroge les capacités d’adaptation humaine.
    D’août 2016 à fin février 2017, Christian Clot a parcouru en solitaire les quatre milieux les plus extrêmes de la planète. Trente jours pour chaque expédition avec quinze jours entre chacune d’elles. Du désert du Dasht-e Lut, en Iran, aux monts de Verkhoïansk, en Iakoutie, des canaux marins de la Patagonie à la forêt tropicale du Brésil, il est passé de + 60 à – 60 °C et de 2 à 100 % d’humidité, dans des conditions particulièrement hostiles. Une aventure jamais réalisée auparavant, pour étudier, grâce à de nombreux protocoles scientifiques, les capacités d’adaptation humaine.
    Aux côtés de Christian Clot, nous pénétrons dans des territoires aussi absolus que splendides, en quête de réponses aux questions qui rythment ses pas : comment réagissons-nous face à des situations qui nous dépassent, lorsque les doutes, les peurs, les incertitudes prennent le dessus ? quelles solutions trouvons-nous lorsque nous nous sentons incapables d’agir face à l’ampleur des difficultés, de la tâche à accomplir ?

    #53941

    La Rando
    Admin

    Latitude zéro
    Mike Horn (Auteur) 40000 KM pour partir à la rencontre du monde Paru en janvier 2004 Récit (Poche)
    Le temps s’est ramassé sur lui-même. Il est devenu compact. Les dix-sept mois de Latitude 0 se sont peu à peu transformés, dans ma mémoire, en une sorte d’instant unique, d’une intensité époustouflante, pendant lequel j’ai vécu presque simultanément tout ce qu’il est possible de vivre. J’ai vu des enfants naître et des hommes mourir. J’ai longé des fleuves et escaladé des montagnes. J’ai connu la paix et j’ai vécu la guerre. J’ai éclaté de rire et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. J’ai éprouvé la joie, la déception, la tristesse, la peur de mourir, l’euphorie et le désespoir. ”
    Mike Horn ne vit que pour réaliser ses rêves. Alors un jour de printemps, il a laissé sur un rivage sa femme et ses deux filles qu’il adore, pour faire le tour de la planète, seul, en suivant la ligne de l’équateur. À pied, en pirogue, à la voile ou à vélo, à travers trois océans et deux continents, Mike Horn a cheminé sur ce fil invisible. Sans jamais s’en écarter de plus de quarante kilomètres. Il raconte ici comment un homme seul parvient à se fondre dans la nature pour qu’elle le laisse passer – et parfois il n’y arrive pas. Dans la forêt vierge du Brésil, mordu par un serpent, il est resté quatre jours aveugle, à demi conscient, sans savoir si le venin était ou non mortel. Mais le plus grand danger, c’est l’homme et ses guerres. En Afrique, des rebelles ont arrêté Mike Horn et l’ont condamné à mort. Il ne s’en est tiré que de justesse. Pourquoi tout ça ? Parce qu’il voulait aller au bout de son rêve, plus loin dans la rencontre de la nature et des hommes.
    On découvre dans ce récit hors du commun un homme qui a peur, qui s’émerveille, qui a mal, mais qui avance, toujours.

    #53943

    La Rando
    Admin

    Vol au-dessus de l’Himalaya
    Jean-Yves Fredriksen (Auteur) J.y. Fredriksen Paru le 13 septembre 2018 Récit (broché)
    La première traversée de l’Himalaya en parapente. Quatre mois d’un voyage solitaire pour éprouver ses rêves et déployer ses forces quand la grandeur de l’exploit tutoie le vertige les fragilités de la vie.
    Un jour de l’été 2016, Jean-Yves Fredriksen est monté à pied vers un petit sommet proche de Duchanbé, au Tadjikistan : la première ” butte “, à l’extrémité ouest de l’Himalaya. Il portait sur son dos un sac de près de 50 kg : vivres, tente, duvet, réchaud, tout le matériel pour traverser en autonomie la plus longue chaîne de montagnes du monde, 4 000 kilomètres. En parapente.
    Il a déployé son aile et s’est envolé. Sous la sellette, il y avait le violon qui ne le quitte jamais, qui peut amortir les chocs en cas d’atterrissages ratés, adoucir les soirées solitaires et faciliter les rencontres. Il s’est élevé dans les ascendances, a passé un premier col, et le grand voyage a commencé.
    Quatre mois plus tard, il est arrivé à l’extrémité orientale de la chaîne après de multiples péripéties, dont un séjour en prison, un crash en altitude, de multiples bivouacs à plus de 5000, voir 6 000 mètres, des journées de vol grandioses et engagées, à frôler les géants de la terre.
    Jean-Yves Fredriksen a réussi un exploit inédit : la première traversée de l’Himalaya en vol bivouac et en autonomie. Mais ce qu’il raconte, c’est beaucoup plus qu’un record : le récit intimiste d’une traversée solitaire et solidaire avec ses joies, ses rencontres, ses découvertes… Il revisite sa vie d’aventurier en retrouvant les montagnes qu’il a grimpées et les régions du Népal où il est venu en aide aux villageois quand leurs maisons ont été détruites par le tremblement de terre de 2015. Il se raconte avec sincérité, sans reculer devant les difficultés : les doutes, la peur, les relations difficiles avec les proches restés au pays…

    #53945

    La Rando
    Admin

    Vouloir toucher les étoiles
    Mike Horn (Auteur) Paru le 6 avril 2017 Beau livre (Poche)
    « On ne grimpe qu’une fois la montagne de la vie. Il faut savoir vivre ses rêves. »
    Mike Horn est un aventurier de l’extrême connu dans le monde entier pour repousser les limites du possible. Il a descendu l’Amazone, suivi la ligne de l’équateur, traversé la longue nuit polaire. Il a marché sur la glace, parcouru le désert, descendu des rapides, frayé son chemin dans la jungle.
    Jusqu’à ce pari fou : gravir, avec trois amis, quatre 8 000 mètres à la suite dans l’Himalaya. Sans oxygène, sans cordes, en « style alpin » le plus pur, à la seule force de la volonté…
    Pour la première fois, ce conquérant de l’impossible se dévoile. Il nous parle de ses motivations profondes, de ses inspirations et de Cathy, sa femme, sa croix du Sud, récemment emportée par la maladie et dont l’esprit accompagne chacun de ses pas.

    « C’est à la fois un carnet de voyage extrême et un journal intime. Entre deux défis, Mike Horn fend l’armure. Avec cette aventure intérieure, la brute frappe cette fois en plein cœur. » Vincent Mongaillard – Le Parisien

    Inclus un cahier photos

    Né en 1966 à Johannesburg, Mike Horn obtient un diplôme de science du mouvement humain à l’université de Stellenbosch. Il quitte l’Afrique du Sud en 1990, pour voyager en Europe où il travaille d’abord en tant qu’instructeur de ski et guide de rafting et canyoning. Depuis, il multiplie les exploits inédits. Il a descendu l’Amazone à la nage, a fait le tour du monde en suivant la ligne de l’Équateur, a marché le long du cercle polaire arctique, et a bravé la nuit hivernale pour rejoindre le Pôle Nord. Il raconte ces aventures dans ses livres : Latitude Zéro (2001), Conquérant de l’impossible (2005) et Objectif : Pôle Nord de nuit (2007), tous parus chez XO Éditions. Il est parti en 2008 pour un tour du monde qui lui fera traverser tous les continents en quatre ans, sans aucun moyen de transport motorisé. Mike Horn est père de deux filles.

    #53947

    La Rando
    Admin

    Libre !
    Mike Horn (Auteur) Paru le 25 octobre 2017 Récit (relié)
    Mike Horn, au travers de ses expéditions, malgré les péripéties, la solitude et les conditions extrêmes, a toujours poursuivi le même objectif : se sentir exister, libre, avec et pour les autres. Ses défis, il les vit comme des chemins de sagesse. Depuis plus de trente ans, il délivre des messages humanistes dans lesquels il montre toute la force de ses valeurs et de son mental. Selon lui, c’est en cultivant l’essentiel, en créant les conditions de sa propre liberté, mais aussi en s’extasiant sur ce que la nature nous révèle au quotidien, qu’on devient meilleur. Illustré de photographies inédites, cet ouvrage nous invite, aux côtés de Mike Horn, à repenser notre rapport à la nature, mais aussi à écouter davantage ce besoin de liberté qui est en chacun de nous et qui offre un espace infini à la vie.

    #53949

    La Rando
    Admin

    Wild

    Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune Cheryl n’a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le « Chemin des crêtes du Pacifique ». Lancée au cœur d’une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d’épuisement et d’effort, et réussir à atteindre le bout d’elle-même. Une histoire poignante et humaine, où la marche se fait rédemption. « Dix-sept ans plus tard, devenue une journaliste célèbre, Cheryl Strayed révèle enfin dans un livre revigorant son expérience, cette part d’ombre. Et de lumière. » Marie-Claire Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Guitton
    Née en 1968, Cheryl Strayed a déjà publié un roman, Torch (2006) et est l’auteur d’articles dans de nombreux journaux (New York Times Magazine, Washington Post Magazine, Allure, Self, Missouri Review, Brain, Child, Rumpus, Sun). Wild, son roman autobiographique qui raconte ses errances avec un sac-à-dos dans l’Ouest sauvage américain, a été adapté au cinéma par Jean-Marc Vallée avec l’actrice Reese Witherspoon. Cheryl Strayed vit aujourd’hui à Portland, dans l’Oregon, avec son mari et leurs deux enfants.

10 sujets de 21 à 30 (sur un total de 55)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Par La Rando