Par Randonnée & Trekking

L’Antarctique se met au « vert »

Va-t-on voir verdir ce continent blanc qu’est l’Antarctique? Il paraît que c’est ce qui va bientôt advenir de cette terre gelée. En voilà la preuve. Les appareils photographiques installés sur le satellite Landsat 8 de la NASA ont pu prendre des clichés uniques de l’Antarctique. Ces deniers montrent que la glace permanente recouvrant le Granite Harbour près de la mer de Ross est maintenant de couleur… verte. Lire la suite « L’Antarctique se met au « vert » »

Par Randonnée & Trekking

Un Français sur deux est en excès de poids

Chez les Français de plus de 30 ans, près d’un sur deux serait en excès de poids. Mais l’obésité globale progresse plus lentement qu’avant. En revanche, l’obésité abdominale est de plus en plus fréquente.

Depuis deux décennies, l’obésité et les problèmes de surpoids en général représentent des enjeux de santé publique, tant leur progression a été importante entre 1997 et 2012. Il y a 21 ans, 8 % de la population adulte était en situation d’obésité en France. En 2012, ce chiffre est passé à… 15 % (1) !
Mais la prévalence du surpoids et de l’obésité a tendance à marquer le pas depuis quelques années. En effet, entre 2009 et 2012, elle n’a augmenté « que » de 5 %. Des chiffres que viennent confirmer une nouvelle étude portée aujourd’hui par la Caisse nationale de l’Assurance Maladie et l’Inserm.
« Les données de la cohorte permettent d’analyser l’état de santé de la population et de mieux comprendre ce qui se passe tout au long de la vie. Après plusieurs années de recrutement, nous avons pu analyser les données et fournir des premières estimations, en particulier sur la prévalence du surpoids et de l’obésité » explique Marie Zins, coordinatrice pour l’Inserm de la cohorte Constances.
En récoltant des données de près de 29 000 Français de plus de 30 ans, Constances (qui réunit actuellement près de 110 000 volontaires et doit à terme atteindre les 200 000) a évalué une prévalence à l’obésité globale (2) d’environ 16 %.

Obésité abdominale : les femmes d’abord

En revanche, l’obésité abdominale – définie par un tour de taille supérieur ou égale à 94 cm pour les hommes et 80 cm pour les femmes – est devenue un fléau plus important, et plus fréquent. Et contrairement à ce que l’on peut penser, les femmes sont plus touchées par ce problème, qui peut multiplier le risque d’avoir une maladie cardiaque dans les dix ans. 48,5 % des femmes entre 30 et 69 ans souffrent donc d’obésité abdominale contre 41,6 % des hommes, ce qui représente quand même une proportion importante.
À noter que les problèmes de surpoids « moins » importants touchent davantage les hommes (41 %) que les femmes (25,3 %). Le phénomène risque de perdurer. Selon une autre étude publiée en octobre sur e-santé.fr, 18% des moins de 16 ans en France étaient en surpoids dont 4% en situation d’obésité.

(1) Selon l’enquête nationale sur l’obésité et le surpoids ObEpi 2012.
(2) L’obésité globale est définie par un IMC supérieur à 30 (l’IMC se calculant à partir du poids, en kg, divisé par la taille, en m, au carré)

Source: estrepublicain

Par Randonnée & Trekking

L’air de l’Himalaya

Si vous voulez respirer le bon air de la montagne, n’allez pas en Himalaya : des chercheurs ont établi d’après des relevés à plus de 5000 mètres d’altitude que l’air de l’Himalaya est autant voire plus pollué que celui de grandes villes européennes. En cause, des nuages de poussière amenés au gré des courants atmosphériques depuis les métropoles du Sud-ouest asiatique. Lire la suite « L’air de l’Himalaya »

Par Randonnée & Trekking

Islande – Echappées belles

Echappées belles : Islande L’Islande, cette île de feu et glace aux paysages époustouflants est la destination idéale pour les amateurs de la nature sauvage. Sophie part à la découverte du pays en 4X4.

Le Blue Lagon, le Parc Naturel de Thingevir, sont les étapes entre autres de Sophie sans oublier une nuit en plein jour en bivouac et la découverte en moto neige du Vatnajökull le plus grand glacier d’Europe. Lire la suite « Islande – Echappées belles »